Accueil » À la une » Le Festival du court-métrage de Dawson : Action!

Le Festival du court-métrage de Dawson : Action!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

La 17e édition du Festival international du court- métrage de Dawson se tenait dans la capitale du Klondike du 24 au 27 mars. Présenté par le Klondike Institute of Art and Culture, le festival avait cette année mis l’accent sur les productions yukonnaises.

Le public a notamment pu découvrir le documentaire Golf the Yukon de Paul Robitaille, racontant avec humour l’épopée de six golfeurs de Dawson partis jouer les 72 trous des terrains yukonnais en moins de 72 heures.

Les personnages hauts en couleur présentés dans les deux premiers épisodes de la série humoristique Broke Down Dawson Town, de la réalisatrice Lulu Keating, ont également rencontré les faveurs du public.

Les projections organisées dans le cadre du Festival du film de Dawson font salle comble. Photo: Thibaut Rondel

Les projections organisées dans le cadre du Festival du film de Dawson font salle comble. Photo: Thibaut Rondel

 

Les spectateurs ont par ailleurs pu visionner de nombreux courts-métrages réalisés autour du thème des écoles résidentielles et de l’identité autochtone au Yukon. Le samedi 26 mars, une séance similaire réservée aux Premières nations du Canada a aussi été offerte au centre culturel Dänojà Zho.

La programmation du festival a également fait la part belle aux productions expérimentales et aux formats documentaires. Plus de 80 films ont été projetés au cours de la fin de semaine. Des ateliers et des cours animés par des professionnels de l’industrie cinématographique avaient également été organisés pendant le festival afin d’enseigner quelques bonnes techniques aux acteurs et réalisateurs locaux.

Des récompenses

À l’issue du festival, le MITY Professional Award est revenu aux Dawsoniens Krista Davis et Cari Tangedal pour leur film poétique intitulé Take the Wild. Une mention honorable a également été attribuée au film documentaire Garbage Truck Santa, de Brendan Preston. Le documentaire conte la chaleureuse histoire du père Noël de Whitehorse et de son célèbre camion-poubelle de Noël.

Le MITY Emerging Artist Award a lui été décerné à la jeune Jun Chen, de Dawson, pour sa comédie en noir et blanc intitulée Zombie Me! Pour leur film Frostbite, Jack Amos et Kate Crocker de Dawson ont remporté le Youth Award, tandis que le Yukon Brewing Audience Favourite Award est revenu au film Assini de l’Ontarienne Gail Maurice.

Enfin, le Lodestar récompensant la meilleure œuvre canadienne ou internationale a été décerné au court-métrage Kajutaijuq : The Spirit That Comes du réalisateur Scott Brachmayer. Produit au Nunavut par Nyla Innuksuk, ce film fantastique conte l’aventure d’un chasseur de phoques évoluant sur la banquise. L’homme se croit seul avec son chien, mais le doute ne tarde pas à s’immiscer en lui.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *