Accueil » À la une » Le festival de musique Frostbite annulé en 2014

Le festival de musique Frostbite annulé en 2014

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

La décision d’annuler la prochaine édition du festival de musique Frostbite a été prise à l’issue d’un vote organisé le 15 octobre dernier. Dans le cadre de la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, les membres du comité de gestion de la Frosbite Music Society ont conclu qu’il ne serait pas possible de remettre sur pied l’événement musical majeur de l’hiver, organisé chaque mois de février depuis maintenant 35 ans.

Les membres du comité de gestion de la Frostbite Music Society ont voté à l’unanimité l’annulation de l’édition 2014 du festival Frostbite, lors d’une assemblée extraordinaire tenue le 15 octobre dernier. Photo : Thibaut Rondel

Les membres du comité de gestion de la Frostbite Music Society ont voté à l’unanimité l’annulation de l’édition 2014 du festival Frostbite, lors d’une assemblée extraordinaire tenue le 15 octobre dernier. Photo : Thibaut Rondel

La rencontre se tenait à partir de 18 h dans la petite maison occupée par le comité de gestion du Frostbite, au parc Shipyards.

Une dette de 24 000 dollars

Débiteur d’une dette de 24 000 dollars, le comité de gestion a de plus manqué deux dates butoirs pour la demande de deux subventions essentielles au financement du festival, les 15 février et 15 septembre derniers : le Fonds de fonctionnement pour les arts du gouvernement du Yukon, estimé à 32 000 dollars, ainsi qu’une bourse nationale de soutien aux projets artistiques, d’un montant de 20 000 dollars.

Selon la Frosbite Music Society, ces manquements résulteraient notamment du départ de la productrice du festival, Andrea Burgoyne, également responsable de la rédaction des demandes de financement. Mme Burgoyne a quitté ses fonctions au mois d’août dernier en vue de joindre l’organisation du Festival de musique de Winnipeg. Le fonds territorial de 32 000 dollars était réservé à sa rémunération de productrice.

Le sort de l’édition 2014 aurait également été scellé du fait du taux de roulement important des membres du comité.

Avancer « de façon professionnelle »

Selon Renée-Claude Carrier, une membre du comité, la Frostbite Music Society est en effet confronté à « un énorme problème de capacité », et un renforcement des effectifs du comité – celui-ci n’est actuellement composé que de cinq personnes – permettrait une répartition des tâches plus efficace.

Pour le directeur artistique du festival, Eric Epstein, le comité de gestion se doit néanmoins de réadopter une approche professionnelle pour mener à bien ses projets.

« Il n’est pas juste question de rassembler des gens pour faire plus de choses », a-t-il affirmé. « Nous avons besoin de rassembler des personnes compétentes dans leur domaine, capables de s’occuper des vraies problématiques de gestion et de trouver une solution pour aller de l’avant de façon professionnelle. »

Un conseil visiblement pris au pied de la lettre par le comité, dorénavant à la recherche de bénévoles spécialisés. Les organisateurs du festival en appellent en effet maintenant à l’aide de la communauté, et plus particulièrement à des personnes possédant des compétences en rédaction de demandes de financement, planification stratégique, gestion financière et production d’événements.

Appel à la communauté

« La prochaine étape consiste à rallier les troupes. Afin de l’aider à mettre sur pied des collectes de fonds, la Société fera appel à son fidèle corps d’anciens membres ainsi qu’à ses bénévoles », a indiqué par voie de communiqué la Frosbite Music Society, le 17 octobre. « Cela permettra au comité de concentrer son énergie sur des tâches de planification financière, stratégique et organisationnelle, tout au long de l’année. »

Selon Kasey Rae Anderson, également membre du comité de gestion, un festival « plus fort que jamais » se tiendra en 2015. En attendant ce grand retour, la Frostbite Music Society promet de tenir de façon ponctuelle d’autres événements musicaux, afin de maintenir sa présence sur la scène culturelle locale et tenter d’éponger ses dettes.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *