Accueil » À la une » Le collectif de jazz « Café des Voix » grandit

Le collectif de jazz « Café des Voix » grandit

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Voilà presque deux ans que le collectif de jazz « Café des Voix » a été créé par le pianiste Grant Simpson et la coordonnatrice Elaine Schiman, à la suite d’ateliers techniques organisés par Yukon Jazz. Régulièrement, des vocalistes locaux se rencontrent pour chanter, principalement sur un registre jazz, mais qui s’étend aussi à des airs de Broadway et de folk. Si Grant Simpson est l’accompagnateur principal des chanteurs, parfois le collectif invite d’autres musiciens, notamment le saxophoniste Olivier de Colombel. Et il n’est pas la seule présence francophone parmi la trentaine de membres qui composent le collectif. Sylvie Painchaud, auteure-compositrice-interprète déjà bien connue de la communauté, a joint l’aventure dès les débuts. Isabelle*, elle, arrivée au Yukon en 2012, y a pris part il y a un an. Le journal l’Aurore boréale est allé à sa rencontre.

De la France au Yukon, du blues au jazz

Du plus loin qu’elle se souvienne, Isabelle a toujours chanté, pour le plaisir. D’abord très informellement, elle a ensuite créé un groupe de blues avec une bande d’amis, en 2006, dans sa Bretagne natale, avec lequel elle a participé à quelques festivals et performances pour la fête de la musique (en France, le 21 juin, on célèbre la culture musicale dans tout le pays). Le blues a toujours été son registre préféré. Elle confie : « La mélodie et le rythme me parlent; sans doute parce que j’ai grandi avec ce type de musique : Eric Clapton et Louis Armstrong notamment. »

Photo de groupe du collectif Café des Voix après une représentation en mai 2017 à l’hôtel Westmark. Photo fournie


Alors, quand sa collègue de travail Sylvie Painchaud lui propose de joindre le collectif de jazz, elle hésite : « Je n’avais jamais chanté de jazz et je trouvais même cela ennuyeux et trop répétitif. Et puis, c’était un registre que je ne maîtrisais pas. » Pourtant, au fur et à mesure des séances, la Française a commencé à apprécier le style et à s’y épanouir.

Un nouveau partenariat avec l’AFY

En territoire anglophone, il est évident que la majorité des chansons abordées par le collectif de jazz est en anglais. Ce qui rend la tâche parfois difficile pour les francophones : accent, prononciation et fluidité sont tout un travail! Même si de temps en temps des chansons françaises prennent place lors d’une des performances du Café des Voix, ce n’est pas encore une habitude. Mais cela pourrait le devenir. En effet, l’Association franco- yukonnaise a signé un partenariat avec le collectif de jazz, avec l’objectif d’inciter les vocalistes à chanter dans leur seconde langue. Ainsi, anglophones s’exprimeront en français et francophones en anglais; une routine pour les secondes, presque une nouveauté pour les premiers.

Pour suivre l’actualité du Café des Voix, on peut consulter la page Facebook du collectif. On pourra y apprendre les prochaines dates de représentations, que ce soit au Café Balzam, au Baked Café, chez Antoinette’s ou tout autre lieu permettant d’accueillir les chanteurs et leurs musiciens. On peut aussi joindre gratuitement le collectif à n’importe quel moment. Information par courriel : CafedesVoix@gmail.com.

* Le prénom a été modifié à la demande de la personne.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *