Accueil » À la une » Le Club alpin lance sa saison d’escalade

Le Club alpin lance sa saison d’escalade

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

La section yukonnaise du Club alpin du Canada donnera le coup d’envoi de sa saison d’été ce samedi 13 juin. L’événement se tiendra au mur d’escalade de Rock Gardens, au sud de Hamilton Boulevard, et sera ouvert à tous les curieux ainsi qu’à tous les amateurs de grimpe et de sports alpins.

L’objectif de l’association est d’encourager l’organisation d’activités d’aventure en montagne à travers la pratique de l’escalade, de la randonnée pédestre ou encore du ski de randonnée.

La section yukonnaise du Club alpin du Canada organise une journée d'information ce 13 juin.

La section yukonnaise du Club alpin du Canada organise une journée d’information ce 13 juin.

 

« Nous nous sommes mis en partenariat avec Coast Mountain Sports pour organiser un grand événement où le public peut venir rencontrer des passionnés de grimpe », explique Ryan Agar, un membre du comité de la section yukonnaise du Club alpin. « Nous allons aussi proposer des ateliers d’introduction à l’escalade tout au long de la fin de semaine où l’on va présenter les équipements, les façons de construire un point d’ancrage, quelques notions de sécurité et toutes les choses à savoir si l’on veut commencer l’escalade. »

Du débutant au confirmé

La section locale compte actuellement 130 membres aux profils naturellement très variés, le Club alpin souhaitant encourager un maximum de personnes à découvrir les possibilités d’aventure en montagne. On y trouve bien entendu beaucoup de passionnés d’escalade, mais également un nombre croissant d’amateurs de ski de randonnée, une discipline de plus en plus populaire au Yukon.

« Nous avons un petit peu de tout! Des membres qui sont très impliqués sur beaucoup d’activités, d’autres qui sont très actifs pour mener des excursions, des gens qui viennent de découvrir la montagne et d’autres qui restent membres, car ils veulent apporter leur soutien au club », indique M. Agar. « Nous aimons ça, car nous voulons faciliter l’accès à la montagne, et le faire de façon sécuritaire et responsable. »

Les membres de l’association se retrouvent habituellement chaque mercredi soir pour une séance d’escalade accessible à tous, quel que soit son niveau. Des casques, cordes et harnais sont à disposition des personnes qui ne possèdent pas d’équipement, et des grimpeurs expérimentés sont toujours présents pour prodiguer leurs conseils.

« On facilite les sessions pour que les débutants puissent aussi venir », indique Ryan Agar. « C’est l’endroit idéal pour eux. »

Partir à l’aventure, ensemble, dans les montagnes

La section yukonnaise vient par ailleurs de publier son calendrier des activités estivales que les membres peuvent consulter avant de s’inscrire en ligne et de se retrouver par exemple pour une journée d’escalade ou une randonnée au parc de Kluane. L’organisme étant basé sur le bénévolat, chaque membre est encouragé à proposer des activités.

« Les membres du comité donnent des conseils et aident à l’organisation et à la logistique des événements, mais il n’y a pas de guide, nous sommes juste une équipe d’amateurs qui part à l’aventure ensemble dans les montagnes », précise Ryan Agar. « Tout le monde peut donc mener une excursion, que ce soit des membres qui veulent organiser une sortie d’escalade à White Mountain ou quelque chose de plus gros, comme une longue randonnée en montagne. »

Les amateurs de grimpe se retrouvent la plupart du temps au Golden Canyon, à White Mountain ou au Rock Gardens, mais de nombreux autres lieux sont également fréquentés, bien que la qualité de la roche yukonnaise n’y soit pas toujours excellente pour pratiquer l’escalade. Les conditions d’accès peuvent par ailleurs être difficiles.

« Il y a beaucoup d’autres super endroits, mais beaucoup nécessitent de faire une longue randonnée ou d’utiliser un avion ou un bateau pour s’y rendre », explique Ryan Agar. « C’est un peu plus risqué et cela nécessite un esprit un peu plus aventureux. »

Les francophones intéressés par l’escalade ne se sentiront sûrement pas perdus au sein du Club alpin, puisque beaucoup de membres de l’association parlent français. Un bon point, selon M. Agar, qui se félicite que les débutants aient l’occasion de pouvoir profiter d’une traduction, les procédures devant bien être comprises pour pratiquer l’escalade.

Ryan Agar est par ailleurs l’auteur du guide d’escalade Yukon Climbing Guide, un ouvrage de 100 pages recensant l’information sur les murs d’escalade les plus populaires au Yukon. Le livre est disponible au magasin Coast Mountain Sports ainsi qu’à la librairie Mac’s Fireweed.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *