Accueil » À la une » Le Chant du hibou : un album folk 100 % yukonnais

Le Chant du hibou : un album folk 100 % yukonnais

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Le café Baked accueillera le 22 janvier prochain le lancement officiel du premier album de la musicienne Sophie Villeneuve, Le Chant du hibou. Lauréate en 2016 du concours Pacifique en chanson et du prix Chant’Ouest, Sophie Villeneuve s’est offert les services du Yukonnais Jim Holland (Green Needle Records) pour réaliser un premier disque aux couleurs résolument folk d’où s’élèvent aussi quelques sonorités d’inspirations klezmer, blues ou encore country.

Un métissage de styles rendu possible par la contribution musicale de plusieurs talents locaux comme Paul Bergman (basse), Daniel Janke (basse), Marc Tannahill (banjo et guitare), Darcy McCord (violoncelle) ou encore Jay Burr (tuba).

Le Chant du hibou de Sophie Villeneuve (photo) sera lancé le 22 janvier prochain au café Baked. Le graphisme de l’album est signé Émeraude Dallaire-Robert. Photo fournie


Que l’on ne s’y trompe pas! Fidèle à ses origines québécoises — elle est originaire de La Tuque — Sophie Villeneuve (voix, guitare, piano, orgue et harmonica) s’est également entourée de nombreux artistes francophones bien connus de la scène musicale yukonnaise. Pêle-mêle, on peut retrouver sur Le Chant du hibou les baguettes de Brigitte Desjardins (batterie et percussions), le souffle d’Olivier de Colombel (saxophone et clarinette) et les doigtés de Renald Jauvin (accordéon et guitare électrique), d’Anne-Marie Lemaire (accordéon et voix), de Jerôme Bélanger (guitare et mandoline) et de Pascale Geoffroy (violons).

Un album 100 % yukonnais

Sept titres en français et trois titres en anglais composent cette production 100 % yukonnaise qui raconte de façon « authentique, humoristique et touchante » l’univers nordique de Sophie Villeneuve. Le Chant du hibou s’inspire notamment d’un séjour que la musicienne a passé l’hiver dernier dans la nature du Yukon. L’expérience aura notamment été à l’origine du titre éponyme de l’album.

« J’ai passé deux mois l’hiver dernier dans une cabane de trappeur », racontait Sophie Villeneuve dans un entretien accordé en juin dernier à l’Aurore boréale. « On faisait du traîneau à chiens et il y avait un hibou proche du chalet, que j’entendais chanter tous les soirs. Ce hibou m’a inspiré deux nouvelles chansons. »

Le Chant du hibou peut être précommandé depuis le 8 janvier sur iTunes. La date de lancement sur les plateformes numériques comme iTunes, Spotify ou Google Music est fixée au 22 janvier.

Des surprises pour les fans

À l’occasion de la soirée de lancement, le public pourra découvrir en exclusivité plusieurs titres de l’album que la musicienne présentera en duo avec Marc Tannahill. Sophie Villeneuve fera également un retour en images sur son expérience inspirante dans les bois, échangera avec le public sur le processus d’enregistrement et de réalisation de l’album et dédicacera des albums et des affiches de promotion.

Les fans pourront aussi se procurer des produits dérivés de l’album, comme des boucles d’oreilles en plumes Le Chant du hibou, réalisées par l’artiste yukonnaise Audrey Gallant, des tuques Y fait frette inspirées d’une chanson de l’album, ou encore des affiches promotionnelles réalisées par Émeraude Dallaire-Robert. À ce chapitre, la jeune graphiste abordera le processus de création de la pochette d’album, qui met en scène le vol majestueux d’un oiseau.

L’événement est gratuit et ouvert au public. Il débutera à 19 h 30.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *