Accueil » À la une » Le Centre de soins prolongés Whistle Bend est officiellement ouvert

Le Centre de soins prolongés Whistle Bend est officiellement ouvert

Thibaut Rondel

Le 12 septembre dernier a eu lieu l’inauguration officielle du plus grand établissement de soins prolongés au territoire. Situé dans le nouveau quartier résidentiel de Whistle Bend, l’édifice accueillera ses premiers résidents dès le mois d’octobre.

Le Centre Whistle Bend accueillera ses premiers résidents dès le mois d’octobre. Photo : Thibaut Rondel


Le gouvernement du Yukon a voulu faire les choses en grand pour assurer une retraite paisible aux aînés yukonnais. Avec sa superficie de 19 000 m2 et ses 150 lits, le nouveau Centre Whistle Bend est le plus grand projet d’infrastructure jamais réalisé au Yukon. Les futurs résidents pourront y trouver une foule de services et profiter notamment d’un salon de coiffure, d’une salle d’exercice, de salles d’art et d’artisanat et d’un atelier de travail du bois. Au total, le bâtiment compte plus de 700 pièces.

146 millions de dollars

De sa conception, il y a sept ans, à la phase de construction, lancée en 2016, le projet a nécessité un investissement de plus de 146 millions de dollars et le concours de plus de 1 200 personnes. En termes de ressources humaines, 180 personnes assurent actuellement le fonctionnement du centre. L’effectif à terme sera cependant porté à 250 employés.

« Le Centre Whistle Bend est l’une de nos meilleures solutions pour répondre aux besoins de notre population vieillissante », a déclaré la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Pauline Frost. « Les programmes et les services que le centre offre aux personnes âgées s’inscrivent dans la toute nouvelle démarche multidimensionnelle de notre gouvernement en matière de mieux-être. Ils s’accordent également à notre volonté d’aider les Yukonnais à vieillir chez eux. »

Une population vieillissante

Le Centre Whistle Bend a suscité plusieurs controverses au cours des dernières années, au regard de son emplacement — un quartier en construction éloigné du centre-ville, propice à l’isolement — ou encore de sa grande capacité d’accueil — 300 lits à l’origine — perçue par certains aînés comme un risque de terminer ses jours dans une usine à soins. En dépit de ces critiques, le projet était toutefois attendu par de nombreux professionnels de la santé au territoire. Au cours des dix dernières années, la population des aînés a en effet presque doublé au Yukon et la mise en œuvre d’infrastructures adaptées à cette nouvelle réalité démographique est aujourd’hui devenue essentielle.

Le nouveau centre de soins pour personnes âgées viendra par ailleurs soulager la capacité d’accueil des autres établissements du territoire, comme l’Hôpital de Whitehorse où plus d’un tiers des lits sont occupés par des patients nécessitant des soins de longue durée. L’établissement de Whistle Bend viendra également compenser la perte de plusieurs dizaines de lits, puisque le gouvernement du Yukon a pour projet de fermer prochainement le Pavillon Macaulay (47 places).

Le déménagement des nouveaux résidents doit se faire de façon graduelle, selon le gouvernement du Yukon, qui précise que les premières personnes transférées viendront de l’Hôpital de Whitehorse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *