Accueil » À la une » L’Aurore en ondes : Un projet innovant et formateur

L’Aurore en ondes : Un projet innovant et formateur

Maryne Dumaine

Le 25 janvier prochain, l’Aurore boréale offrira un atelier de formation à l’enregistrement de balados.

François Carrier, directeur de la station chip.fm, au Québec, partagera ses connaissances techniques et son expertise en matière de contenu local à la radio.
Photo : Facebook

Initialement, le projet a été créé afin de réaliser un contenu francophone audio diffusé sur différentes plateformes : Web, radio communautaire, émission Rencontres

Lire des articles en ondes

Le contenu de chaque capsule inclura la lecture d’un article de l’Aurore boréale.

Ainsi, les élèves en alphabétisation, les apprenants de français langue seconde, les francophones isolés, les enseignants et les étudiants francophones auront accès à des textes audio comme support pédagogique pour de la lecture ou de l’écoute de contenu local. On peut imaginer une classe, par exemple, lire le texte et écouter le balado en même temps, pour favoriser la compréhension orale du français.

Ce contenu deviendra donc un support pédagogique, mais on peut aussi l’envisager comme support audio de rayonnement franco- yukonnais, notamment pour des foires touristiques, puisque le contenu sera accessible partout et en tout temps via le Web. Enfin, les capsules seront téléchargeables et donc disponibles pour les personnes qui font des trajets en voiture, par exemple.

Cet outil offrira un support supplémentaire pour se garder informés du dynamisme et des projets de notre communauté.

Des formations pour la communauté

La formation sera offerte par un expert en nouvelles locales, M. François Carrier, directeur général de la radio communautaire chip.fm en Outaouais et vice- président de l’Association des radios communautaires du Québec.

Au programme : l’enregistrement de balados, la façon d’inclure l’information locale sur les ondes et quelques aspects techniques, comme le placement et le débit de la voix. « L’information de proximité qui est produite par des médias locaux comme l’Aurore boréale est un enjeu déterminant de la vie démocratique et de la vitalité identitaire et culturelle des communautés. Augmenter le rayonnement de ses “nouvelles locales” aura, j’en suis convaincu, des effets positifs » a déclaré François Carrier. Des formations seront également offertes dans trois classes afin que les jeunes puissent profiter de cette opportunité radiophonique.

La formation communautaire est ouverte à toutes les personnes intéressées à faire de la radio. Aucune expérience préalable n’est requise.

Pour plus de renseignements et pour les inscriptions (gratuites) : podcasts@auroreboreale.ca ou 867 668-2663, poste 510.

 

Ce projet est réalisé grâce à une aide financière des gouvernements du Québec et du Yukon en vertu du programme d’appui à la francophonie canadienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *