Accueil » À la une » La Semaine des mines, pour se connecter et se déconnecter

La Semaine des mines, pour se connecter et se déconnecter

Marie Mounier

L’organisme Yukon Women in Mining s’adapte aux conditions imposées par le coronavirus et propose aux Yukonnaises et aux Yukonnais une Semaine « virtuelle » des mines 2020.

Du 4 au 8 mai, les élèves participants pourront envoyer leurs résultats aux activités et tenter de remporter l’un des 26 prix mis en jeu.
Photo fournie

Malgré les mesures de distanciation sociale imposées par la COVID-19, l’organisme Yukon Women in Mining (YukonWIM) maintient ses activités en l’honneur de la Semaine des mines 2020, du 4 au 8 mai prochain. C’est virtuellement, grâce au site Internet et à la page Facebook de l’organisme, que des jeux éducatifs seront proposés tout au long de la semaine pour les jeunes de la maternelle à la douzième année.

Le concept est simple et divertissant : des activités et des ressources en lien avec l’industrie minière seront mises à la disposition des enseignants par le ministère de l’Éducation dès le 20 avril. De plus, l’ensemble des Yukonnais pourront aussi y accéder sur les réseaux sociaux à partir du 1er mai. Du 4 au 8 mai, les élèves participants pourront envoyer leurs résultats aux activités et tenter de remporter l’un des 26 prix mis en jeu.

Par la suite, un tirage au sort aura lieu par tranches d’âge pour maximiser les chances de gagner. Pour les élèves en douzième année, un jeu à plus long terme sera aussi proposé. Les participants courront la chance de gagner l’une des quatre bourses d’une valeur de 1 000 dollars chacune.

Un événement qui se veut local

Contrairement aux années précédentes, YukonWIM n’a pas fait appel à des commanditaires. Afin d’encourager les entreprises locales, qui souffrent énormément en raison de la crise actuelle, l’organisme a décidé de remettre aux différents gagnants des cartes-cadeaux à utiliser directement dans les magasins yukonnais.

Des cartes de 100 dollars chacune pour Maximillian’s Gold Rush Emporium et pour la librairie Mac’s Fireweed font partie du premier grand prix. Pour les plus chanceux, un tour en hélicoptère pour deux est offert. « Nous souhaitions apporter un peu de bonne humeur pendant cette période difficile, mais aussi remercier les Yukonnais pour leur soutien durant ces nombreuses [dernières] années », explique Anne Turner, la directrice générale de YukonWIM.

La mine, un terrain de jeu

Puisque la plupart des activités de la Semaine des mines avaient lieu à l’extérieur lors des années précédentes, les organisateurs ont dû faire preuve d’imagination pour l’édition de cette année. Afin de garder l’aspect divertissant, mais aussi enrichissant de l’événement, des explorations virtuelles, des vidéos, des jeux de recherche ou encore des coloriages pour les plus jeunes ont été préparés. Un jeu de piste grandeur nature a également été ingénieusement mis en place, le tout derrière un écran. « Alors que les Yukonnais restent principalement chez eux en ce moment, nous voulions essayer de créer une aventure en ligne qui permette à la population de découvrir la mine autrement », précise Mme Turner.

La Semaine des mines se veut une porte ouverte sur le monde de la mine et à travers celle-ci offre la possibilité d’explorer les richesses naturelles du Yukon, de sensibiliser les jeunes à la faune et la flore et de faire découvrir le potentiel géologique incroyable qu’offre le territoire. « Ce fut une véritable bouffée d’air frais que de préparer cette Semaine des mines et nous espérons pouvoir partager un peu de cette joie avec la population », conclut-elle.

 

Initiative de journalisme local  APF — Territoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *