Accueil » Actualités » La plongée sous-marine peut se passer d’océan

La plongée sous-marine peut se passer d’océan

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Au Yukon, la plongée sous-marine est une activité qui se développe d’année en année. Et pourtant, la seule mer accessible directement depuis notre territoire est l’une des plus froides du globe… Il a donc fallu que les plongeurs yukonnais trouvent des solutions alternatives pour pratiquer leur passion : que ce soit dans la piscine du Centre des Jeux du Canada en hiver, ou dans des lacs, ils peuvent s’entraîner toute l’année!

Une activité amusante et ouverte à tous

En famille (accessible dès l’âge de 10 ans) ou entre amis, pour une découverte du scaphandre autonome ou pour une certification plus avancée, Virginia Labelle répondra à toutes les interrogations. Cette Québécoise passionnée s’est installée au Yukon il y a maintenant trente-huit ans et s’immerge depuis une vingtaine d’années! C’est en Thaïlande que cette « femme-grenouille » a appris à plonger, et depuis, elle ne manque aucune occasion de pratiquer. Certifiée avec le plus haut degré d’instructrice, elle a lancé Yukon Scuba il y a cinq ans pour partager sa passion.

« J’aime la plongée, et j’aime l’enseigner aux autres », confie Virginia. « J’apprécie vraiment les sorties avec des groupes familiaux. Le Scuba est une activité plaisante dont toute la famille peut profiter ensemble. »

Virginia Labelle dans son élément, à la découverte de ces fonds marins toujours fascinants. Photo : Helen Booth

Virginia Labelle dans son élément, à la découverte de ces fonds marins toujours fascinants. Photo : Helen Booth


Membre de l’Association professionnelle des instructeurs de plongée, Virginia peut emmener les curieux plonger au Yukon, mais pas seulement! Certains de ses « étudiants » passent leurs certifications dans le lac Chadburn avec elle; d’autres choisissent un endroit plus chaud avec des palmiers et des poissons tropicaux, mais toujours avec elle!

Plonger pour la bonne cause?

La plongée est une excellente occasion d’observer poissons, plantes aquatiques ou histoires du territoire. Alors, si au Yukon on ne trouve pas de poissons exotiques comme à Bali, ou des coraux comme en Australie, il y a tout de même des merveilles à découvrir, comme au fond du lac Laberge où gît le A. J. Goddard, une épave de transporteur datant de la Ruée vers l’or.

La plongée est aussi un très bon moyen de prendre la pleine mesure de la pollution des fonds marins. L’année dernière, de nombreux débris et des centaines de balles de golf ont été repérés au fond du lac Schwatka. Yukon Scuba a ainsi décidé de lancer une grande campagne de nettoyage au cours de l’été 2017. Ce projet se fera en partenariat avec la Ville de Whitehorse et le groupe Facebook Midnight Sun Dive Club qui est un club virtuel destiné à rassembler les plongeurs du territoire.

Plonger est donc un divertissement et une activité de plein air à découvrir au moins une fois dans une vie, mais peut aussi être un geste environnemental pour protéger la beauté des paysages environnants. Que vous soyez aguerris ou novices dans cette discipline, Virginia pourra répondre à vos questions (en anglais) et organiser la sortie dont vous rêvez, avec un service en français sur demande. Elle pourra également vendre le matériel qui vous est nécessaire pour votre pratique personnelle. Pour plus d’information, rendez-vous sur yukonscuba.com.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *