Accueil » Actualités » La GRC du Yukon délègue la responsabilité du transfèrement des détenus

La GRC du Yukon délègue la responsabilité du transfèrement des détenus

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Depuis le 1er octobre, la Gendarmerie royale du Canada confie aux Services correctionnels du ministère de la Justice du Yukon la responsabilité des services de transfèrement des détenus de Whitehorse.

Des travaux d’amélioration ont été réalisés dans les cellules du Palais de justice de Whitehorse. Photo : Thibaut Rondel


Les agents correctionnels auront le mandat d’escorter les personnes en détention lorsqu’elles assistent à des procédures judiciaires et lors de leurs déplacements entre le Centre correctionnel de Whitehorse, le Service d’exécution des formalités d’arrestation et le Palais de justice de Whitehorse.

Depuis janvier 2018, les services de transfèrement étaient assurés conjointement par la GRC, les agents correctionnels et les shérifs du Yukon. Selon le gouvernement du Yukon, les agents correctionnels sont déjà bien formés pour garder et escorter les détenus au Centre correctionnel de Whitehorse et dans les différents établissements de la ville. Leur formation comprendra dorénavant un volet sur les procédures judiciaires et un autre sur l’escorte des personnes mineures.

Soulager la GRC

Afin de concentrer ses efforts sur d’autres dossiers prioritaires, la GRC avait exprimé le besoin de déléguer ses services de transfèrement au gouvernement du Yukon. Le territoire est d’ailleurs l’un des derniers gouvernements au pays à recourir aux services de la GRC pour effectuer l’escorte des détenus.

« Dans le cadre de notre évaluation continue de la gestion des ressources policières, les services de transfèrement relèveront désormais du ministère de la Justice », a ainsi déclaré la ministre de la Justice, Tracy-Anne McPhee. « Avec ce changement, nous améliorons le fonctionnement des services et permettons à la GRC du Yukon de rediriger leurs efforts vers d’autres dossiers prioritaires. »

Le gouvernement a par ailleurs indiqué qu’un examen des cellules du Palais de justice de Whitehorse a été réalisé de façon indépendante et que des travaux d’amélioration y ont été effectués afin qu’elles répondent aux normes de sécurité du personnel et des détenus et qu’elles soient bien adaptées au nouveau modèle des services de transfèrement. 

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *