Accueil » À la une » La diversité et l’ouverture de la communauté musulmane

La diversité et l’ouverture de la communauté musulmane

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Nelly Guidici

La Société musulmane du Yukon inaugurait, le 28 septembre dernier, sa mosquée appelée Centre islamique de Whitehorse. Chaque vendredi, jour de la prière, l’édifice qui est situé sur la 2e avenue accueille près de 50 hommes et femmes originaires du Canada, du Pakistan, de l’Inde, du Bangladesh, de l’Éthiopie, de la Somalie ou encore de l’Irak.

La Société musulmane du Yukon inaugurait, le 28 septembre dernier, sa mosquée appelée Centre islamique de Whitehorse. Photo : Nelly Guidici

 

Kazim Qadir, qui a passé de nombreuses années à Montréal, officie à titre d’imam bénévole. Suite aux rénovations ayant permis la transformation du hangar en mosquée pour un coût total de 638 000 $, la Société musulmane du Yukon n’a pas, pour le moment, les fonds nécessaires pour engager un imam formé. « Je le fais à titre de bénévole parce que personne d’autre n’est disponible pour le faire », précise M. Qadir. Officiant depuis maintenant deux ans, il souhaite continuer à prêcher en arabe et en anglais durant les offices. Chaque vendredi après-midi, les portes de la mosquée s’ouvrent donc à toute personne qui souhaite prier, mais également à toute personne curieuse d’en apprendre davantage sur la religion musulmane. « Cette mosquée est aussi un centre communautaire et nous accueillons toutes les religions, tant que nous montrons du respect les uns pour les autres », explique M. Qadir. « Toutes les personnes sont les bienvenues si elles souhaitent poser des questions, et si elles veulent apprendre davantage sur l’islam, c’est l’endroit le plus approprié pour le faire. »
Le sommet du minaret à l’extérieur du bâtiment est peint en vert, couleur de l’islam, et la forme en croissant de lune est aussi l’un des symboles de cette religion. « La mosquée est la maison du Créateur; c’est pourquoi nous la gardons aussi propre que possible. »

Le projet Dawah

La communauté musulmane de Whitehorse déploie des efforts pour communiquer sur sa religion. Dans cette perspective, le projet Dawah, qui est présenté sur le site Internet de la Société musulmane du Yukon, regroupe plusieurs liens et ressources utiles pour les musulmans, pour les personnes issues de familles musulmanes non pratiquantes ainsi que pour les non musulmans. « Ce projet permet de parler des pratiques et des principes fondamentaux de l’islam », explique M. Qadir. « Il permet d’éduquer les personnes musulmanes ou non. »

Soutien à la banque alimentaire

Le bénévolat est encouragé au sein de la communauté. La Société musulmane du Yukon explique sur son site Internet que « l’exploitation d’un centre islamique exige beaucoup d’efforts sincères, de passion, de temps, de sacrifices et de travail de qualité. En retour, vous avez l’occasion de socialiser, d’apprendre et d’obtenir la récompense d’Allah ». Dans cette optique, les bénévoles sont impliqués au sein de la Banque alimentaire de Whitehorse. « Nous travaillons étroitement avec la banque alimentaire et nous nous impliquons en tant que bénévoles », précise l’imam.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *