Accueil » À la une » Klô Pelgag : le Coup de cœur francophone

Klô Pelgag : le Coup de cœur francophone

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook6Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Maryne Dumaine

Klô Pelgag vient d’être mise en nomination au prochain Gala de l’ADISQ dans deux catégories. Elle est en tournée internationale depuis deux ans et pour un des derniers spectacles de sa tournée Thoracique, l’artiste a choisi le Yukon.

Klô Pelgag sera en spectacle le 6 novembre prochain au Old Fire Hall. Photo fournie


Klô Pelgag est chanteuse, pianiste, auteure-compositrice et guitariste québécoise. Née en Gaspésie et résidente de Montréal, Klô Pelgag est en tournée depuis plus de deux ans : la tournée Thoracique, nommée en référence à son dernier album sorti en 2016.

Après plus de 250 concerts qui l’ont menée aux quatre coins du monde, du Japon à l’Europe, l’artiste a décidé de se produire au Yukon. « C’était mon rêve d’aller au Japon », explique la chanteuse. « Alors évidemment, c’était magique. […] Mais je pense que c’est important, quand on fait de la musique, de se produire partout au Canada. C’est quand même une rareté, je trouve ça dommage », ajoute-t-elle. « Si on joue au Japon, pourquoi ne terminerait-on pas la tournée au Yukon », s’exclame-t-elle, enjouée à l’idée de pouvoir découvrir le territoire.

Se laisser surprendre par la musique

La musique de Klô Pelgag est d’un genre nouveau. Il se situe entre la pop et la musique alternative. Un délicieux mélange de textes subtils, d’arrangements presque oniriques pour un résultat des plus envoûtants. Pour cette savoureuse recette, l’artiste a collaboré avec son frère, Mathieu Pelletier-Gagnon, qui a composé les arrangements de ses deux albums. Elle préfère pourtant ne pas trop décrire elle-même le genre de ses compositions. « J’invite plutôt les gens à être curieux, à se laisser surprendre et à aller aveuglément au spectacle. Car, après tout, c’est comme ça qu’on découvre le mieux la musique en l’écoutant en direct. »

Carrière musicale

Klô Pelgag vit de la musique depuis dix ans. Elle a sorti son premier album en 2013, l’Alchimie des monstres, acclamé par l’industrie musicale autant que par le public. Elle remporte en 2014 le Félix de la révélation de l’année au célèbre Gala de l’ADISQ (l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo).

En 2016, elle sort l’album dont elle fait actuellement la tournée —L’étoile thoracique — qui lui vaut également plusieurs honneurs. Elle remporte d’ailleurs en 2017 quatre Félix, dont celui de l’auteur ou compositeur de l’année, qui n’avait pas été remis à une femme depuis près de 25 ans (en 1993, Francine Raymond avait reçu ce prix).

Cette année encore, Klô Pelgag est en nomination au Gala de l’ADISQ dans deux catégories : interprète féminine de l’année et artiste québécoise s’étant le plus illustrée hors Québec. « Cette année, c’est surtout une question de popularité », déclare l’artiste. « L’album a été reconnu l’an passé, c’était surtout là que mon travail a été souligné. Ces deux nominations-là ont surtout rapport avec la tournée ou le côté « people ». Je suis contente d’être présente dans les nominations, et c’est quand même beau de recevoir cette reconnaissance. »

Un petit brin yukonnais

L’artiste, connue aussi pour son style vestimentaire en spectacle et à la télévision, s’est affichée avec des œuvres textiles de l’artiste Amélie Dionoski, une ancienne Franco-Yukonnaise. Entre autres, avec une robe décorée de broderie représentant des sushis. « Malheureusement, après autant de spectacles, mes costumes de scène sont un peu abîmés. Je ne sais pas encore ce que je porterai demain à mon prochain spectacle, alors je ne peux garantir de porter un costume de Dionoski au Yukon! Mais j’aime vraiment beaucoup ce qu’elle fait. »

En première partie

Klô Pelgag sera précédée de l’artiste franco-yukonnaise Sophie Villeneuve. Inspirée par sa nouvelle vie au Nord depuis son départ du Québec, Sophie Villeneuve raconte en toute authenticité son parcours de vie dans son spectacle Le chant du hibou.

Les billets pour ce spectacle de deux musiciennes de talent sont en vente sur le site du Centre des arts du Yukon et à la billetterie.
Le spectacle est présenté par l’Association franco-yukonnaise dans le cadre de la tournée nationale Coup de cœur francophone.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook6Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *