Accueil » À la une » Joe LaFlamme, un authentique héros du nord

Joe LaFlamme, un authentique héros du nord

Joe LaFlamme, un authentique héros du nord

Pierre-Luc Lafrance

Joe LaFlamme est l’un de ces personnages d’exception dans le moule de Louis Cyr. Toutefois, celui qui a été tour à tour policier, prospecteur, dompteur de loups, dresseur d’orignaux, guide, trappeur, contrebandier d’alcool et même acteur n’a pas la même place dans l’imaginaire collectif que Cyr qui a été remis au-devant de la scène avec le film biographique de Daniel Roby qui mettait en vedette Antoine Bertrand.

Suzanne F. Charron a entrepris de sortir LaFlamme de l’ombre avec son livre Joe LaFlamme – L’Indomptable dompteur de loups. Cette biographie a été publiée en 2013 aux éditions Prise de parole, un éditeur de Sudbury en Ontario.

Comme plusieurs d’entre vous, je ne connaissais pas Joe LaFlamme, mais ce livre m’a permis de découvrir un personnage haut en couleur qui a connu une certaine célébrité de son vivant. LaFlamme a été connu comme The Wolf Man of the North ou l’homme fort du Nord (parmi d’autres surnoms) pendant des années alors qu’il élevait des loups pour en faire des attelages à Gogama, dans le nord de l’Ontario, dans les années 1920-1930. Plus tard, il a élevé des orignaux pour en faire des animaux domestiques. Avec ses animaux, il a été à Sudbury, Toronto, Montréal, Boston, New York et bien d’autres villes.

Ancien policier de Montréal, il s’était retrouvé dans le nord de l’Ontario dans des circonstances nébuleuses et après avoir endossé l’identité de son frère Joseph. Son vrai nom était Télesphore. Habitué des cours de justice, il a bien souvent dû se défendre pour des histoires de trafic d’alcool. Toutefois, il trouvait toujours la façon de s’en sortir grâce à sa maîtrise des ficelles judiciaires et son art de la répartie.

Le livre est présenté sous forme de courts chapitres qui présentent autant d’anecdotes ou de période de la vie de ce personnage. On trouve aussi plus de 40 photos d’archives, dont plusieurs saisissantes. Entre autres, des photos de LaFlamme au cœur de la ville de New York.

Avec un sens inné de la mise en scène, sa grosse barbe et son costume traditionnel, il aimait se donner en spectacle et avait un don pour divertir les foules. Il a fait les manchettes des journaux tant au Québec, qu’en Ontario et aux États-Unis en se présentait avec son attelage de loups.

Le livre garde un ton objectif et s’en tient aux faits. On sent les recherches méticuleuses, presque un travail de détective, pour rassembler tous les documents sur Joe LaFlamme. Même si le personnage est plus grand que nature (dans tous les sens du terme puisqu’il pesait plus de 100 kilos sur une charpente de 1 mètre 90), l’auteur ne cache pas les parts d’ombre de celui qui était tour à tour pompier et pyromane.

En terminant ce livre, on grande l’impression d’un personnage épris de nature et de liberté. Un vrai habitant du nord. Un personnage dans lequel bien des Yukonnais pourront se reconnaître. Je recommande ce livre aux amateurs de biographie, ainsi qu’à tous ceux qui aimeraient faire la connaissance d’un homme qui est sorti des sentiers battus. Imaginez, il est le seul musher au monde à avoir conduit un attelage sur Broadway, à New York. Et on parle d’un attelage de loups.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *