Accueil » À la une » Inviter les touristes du Québec à visiter le Yukon

Inviter les touristes du Québec à visiter le Yukon

Maryne Dumaine

Le 20 janvier dernier a eu lieu, au Centre de la francophonie, le lancement de la toute première campagne promotionnelle du Yukon en français à l’intention du Québec. Jamais auparavant une campagne francophone de cette envergure n’avait été mise en place à l’intention des résidents de la belle province.

Une quarantaine de personnes reliées au milieu touristique du Yukon, se sont réunies lors du lancement de la nouvelle campagne promotionnelle destinée au public québecois.
Photo : Maryne Dumaine

Une quarantaine de personnes étaient présentes pour le lancement, lors duquel les films promotionnels ont été présentés.

« Qu’attendez-vous » pour visiter le Yukon?

Il s’agit de la première campagne de marketing touristique en français pour le Québec. La campagne, intitulée « Qu’attendez-vous », sera diffusée sur une vingtaine de chaînes télévisées. Plusieurs éléments de la campagne actuelle de Tourisme Yukon « Don’t Wait for Someday » ont été repris et adaptés spécifiquement au marché québécois sous le slogan « Qu’attendez-vous? », et seront diffusés du 20 janvier au 22 mars 2020.

La campagne est également présente sur Instagram et Facebook. Des affiches publicitaires animées sont aussi présentées sur plus d’une centaine de sites Web, ainsi qu’à l’aéroport de Montréal.

Le Yukon, une destination de choix

« L’idée est de présenter le Yukon au Canada comme une destination touristique de choix », annonce fièrement Isabelle Bouffard, gestionnaire en développement touristique par intérim à l’Association franco-yukonnaise (AFY). Bien qu’il s’agisse d’un projet du gouvernement du Yukon, c’est l’AFY qui est à l’initiative de la demande de financement, nécessaire aux adaptations pour un public francophone, auprès de l’agence CANNOR.

« Cette campagne menée en collaboration avec le gouvernement du Yukon nous permet de partager notre amour du Yukon à l’échelle canadienne. […] Nous espérons attirer encore plus de touristes québécois au Yukon et inscrire le territoire comme une destination phare du tourisme francophone au Canada en 2020 », a déclaré Jeanne Beaudoin, présidente de l’AFY.

Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture, ajoute que « l’industrie touristique génère des retombées économiques importantes pour le territoire. De plus, le fait de mettre à l’honneur la diversité culturelle du Yukon et de raconter les histoires du territoire à nos visiteurs potentiels renforce notre sentiment d’appartenance collective et contribue à édifier une société riche et inclusive ».

Selon le sondage de fin de voyage 2017 – 2018, un total de 4 % des personnes qui ont visité le Yukon venaient du Québec. L’AFY joue un rôle de plus en plus important dans la promotion du Yukon auprès des marchés francophones, et son travail en partenariat avec Tourisme Yukon a pour objectif d’attirer un nombre croissant de visiteurs francophones de partout au Canada. Cette campagne, destinée à un marché grand public canadien, s’ajoute à une stratégie qui visait les professionnels du marché francophone en Europe.

Des retombées au-delà de l’industrie touristique

Au-delà du tourisme, promouvoir le Yukon constitue également une occasion de développement commercial pour d’autres entrepreneurs. Les artistes francophones notamment, qui ciblent les consommateurs franco-canadiens, pourraient en bénéficier également.

Dans un contexte où le tourisme culturel est de plus en plus reconnu, attirer un plus grand nombre de touristes francophones permettra d’accroître la visibilité des artistes et potentiellement, leurs revenus de vente.

La campagne vidéo n’est qu’une partie de l’iceberg, puisqu’une équipe se rendra également au Québec à trois événements de promotion du tourisme. Deux guides de voyages francophones ont également prévu de faire des visites de familiarisation au Yukon afin de vanter les mérites de notre territoire à travers leurs publications.

Les vidéos sont accessibles en ligne sur bit.ly/vidéoTourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *