Accueil » À la une » Hommage – L’attrait du Nord au féminin… sur pellicule photographique

Hommage – L’attrait du Nord au féminin… sur pellicule photographique

Suite à l’annonce du décès de Valérie Théorêt et de sa fille Adèle, l’Aurore boréale a tenu à leur rendre hommage à sa façon. Voulant respecter le deuil et la douleur de la famille, des proches et de la communauté, nous n’avons pas tenté ici de faire un portrait ou un témoignage à leur sujet. Nous vous présentons plutôt un article tiré des archives du journal, écrit par Marie-Hélène Comeau en 2009, à l’occasion d’une exposition d’arts visuels à laquelle Valérie participait. Pour elle, c’était un hommage au Nord et aux femmes yukonnaises. Une des nombreuses occasions lors desquelles Valérie a su toucher le cœur des membres de notre communauté. Aujourd’hui, bien tristement, c’est à notre tour de rendre hommage à cette véritable femme du Nord qu’elle était elle-même devenue.

Marie-Hélène Comeau – 2009

Qui sont ces femmes qui décident de s’exiler dans le Grand Nord canadien? Quels sont leurs rêves, leur liberté et leur créativité? C’est le point de départ de la recherche photographique de Valérie Théorêt dont les découvertes seront présentées à l’exposition D’un autre genre; Nord et Blanc.

Source : Aurore boréale 2009 – Marie-Hélène Comeau

« Avant de m’exiler en terre nordique et de découvrir ces femmes qui choisissent le Nord, j’avais en tête l’image d’une femme courageuse, déterminée, pragmatique et endurante… Mais en arrivant ici j’ai découvert également une sensibilité dans leur histoire qui m’a touchée », confie Valérie Théorêt à quelques jours du vernissage. « J’ai choisi neuf femmes, des amies, et leur ai posé des questions sur leur rencontre avec le Nord. Par la suite, je me suis inspirée de leur réponse pour faire un montage graphique à partir des photos d’elles que j’avais pu prendre », explique celle qui a une formation en graphisme.

C’est en 2008 que Valérie Théorêt entend parler du projet d’exposition de photos organisé par le Centre-Femmes du Grand-Portage à Rivière-du-Loup, au Québec. À l’origine, le projet devait réunir des photographes de partout au pays dont les œuvres allaient traiter de l’image de la femme. Au total, trois artistes ont répondu à l’appel, dont Valérie Théorêt.

« C’est la première fois que je participe à une exposition d’art. Comme ma formation est principalement en graphisme, j’ai alors proposé de créer des œuvres illustrées dont la base serait la photographie. Le processus a été long; j’ai mis beaucoup d’heures de travail, mais quelle belle expérience. Tout le processus de travail m’a permis de voir ces femmes sous un autre angle. Il y a eu des moments très touchants », confie celle qui rend hommage à sa façon à ce Nord et aux femmes qui y habitent.

L’exposition D’un autre genre; Nord et Blanc a été présentée en primeur au mois de mars dernier à Rivière-du-Loup. Maintenant, c’est au tour du Yukon d’accueillir les œuvres qui seront présentées au Centre de la francophonie du 9 septembre jusqu’au 10 novembre. L’événement a lieu grâce à la collaboration des EssentiElles, du secteur culturel de l’Association franco-yukonnaise et du Centre-Femmes du Grand-Portage. Le vernissage aura lieu le mardi 9 septembre au Centre de la francophonie, à 19 h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *