Accueil » À la une » Histoire et chansons : Légendes d’un peuple francophone

Histoire et chansons : Légendes d’un peuple francophone

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Gabrielle Lizée-Prynne

Le Old Fire Hall accueillera le 27 mai prochain l’artiste Alexandre Belliard. Pour son premier passage dans la région, le Québécois présentera son spectacle Légendes d’un peuple. Passionné par l’histoire et par son interprétation à travers la musique, c’est en solo, uniquement accompagné de sa guitare, que le musicien s’inspirera des événements, des lieux et des personnages marquants de la Nouvelle-France à nos jours pour interpréter des chansons qui racontent l’histoire des francophones d’Amérique.

Alexandre Belliard sera des nôtres le 27 mai à 20 h au Old Fire Hall. Son spectacle Légendes d’un peuple présentera l’histoire des francophones d’Amérique. Photo: fournie

Alexandre Belliard sera des nôtres le 27 mai à 20 h au Old Fire Hall. Son spectacle Légendes d’un peuple présentera l’histoire des francophones d’Amérique. Photo: fournie


Accompagné de Loïc, son fils de 12 ans, Alexandre Belliard dit avoir hâte de découvrir le territoire et de rencontrer les gens d’ici. Il espère en apprendre plus sur les enjeux et les préoccupations de la communauté franco-yukonnaise, sur leurs symboles locaux et sur ce qui les stimule.

« C’est un vieux rêve à moi qui va enfin se réaliser », confie l’artiste. « Depuis tout petit, dans mes cours de géographie, je regardais le Yukon et toutes les histoires relatives au Klondike et au territoire sauvage, et ça m’attirait. »

Le public peut donc s’attendre à partir pour un long voyage autour de l’Amérique du Nord. C’est un spectacle de choix pour les passionnés d’histoire, mais aussi un grand intérêt pour celles et ceux qui veulent découvrir un nouvel artiste tout en apprenant davantage de choses sur leurs propres racines.

« J’essaie de rassembler les gens autour de leur histoire et de leur identité, en partageant avec eux mon enthousiasme pour les personnages et les événements historiques », résume de fait le musicien.

Un métissage historique

Jouant sur le registre folk, Alexandre Belliard est à la fois conteur et chanteur. Musicien depuis ses 11 ans, il s’est intéressé très tôt à la musique, commençant à écrire ses propres chansons dès l’âge de 15 ans. Il réussit assez rapidement à se forger un nom dans le monde musical, surtout au Québec, grâce à ses histoires sur la province de l’Est et sur les francophones de la Nouvelle-France.

Cherchant à élargir son public, l’artiste a graduellement adapté ses spectacles pour conter plus généralement l’histoire des francophones à travers le Canada et les Amériques. Le projet Légendes d’un peuple propose ainsi un métissage historique de personnages issus de différents territoires à travers le continent américain.

« Le français, c’est ma langue, c’est ma culture, c’est mon identité. Mais mon identité ne se limite pas au Québec, mais à l’ensemble des Amériques, et particulièrement aux territoires où on parle le français », explique-t-il. « Partout où je vais en Amérique, j’essaie d’arriver avec une ou deux chansons en rapport avec le territoire. »

Les porteurs de mémoire

Le spectacle est accessible aux plus jeunes comme aux aînés, et tout le monde y trouvera son compte. Dans le cadre d’un atelier, l’École Émilie-Tremblay aura même la chance d’accueillir le chanteur le 26 mai.

« Je vais mélanger des contes et des chansons et leur expliquer comment j’écris mes histoires et mes chansons un peu biographiques », explique l’artiste.

En valorisant l’histoire des francophones par l’entremise d’ateliers interactifs et inédits, le chanteur aspire à susciter l’intérêt des élèves pour la francophonie.

« Mon objectif est d’allumer une étincelle chez les étudiants et leur montrer que l’histoire, ce n’est pas plate, mais au contraire, qu’il y a des histoires de coureurs des bois, de cowboys, d’explorateurs, de pionniers », affirme le conteur. « Ça permet de leur montrer qu’ils peuvent se divertir tout en prenant conscience de leur identité, et se faire ainsi porteurs de cette mémoire qui va permettre la survie du français en Amérique. »

Légendes d’un peuple, d’Alexandre Belliard. Au Old Fire Hall, le vendredi 27 mai à 20 h.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *