Accueil » Chroniques » Hébergement temporaire de l’Académie Parhélie : une solution approuvée par la majorité

Hébergement temporaire de l’Académie Parhélie : une solution approuvée par la majorité

Hébergement temporaire de l’Académie Parhélie : une solution approuvée par la majorité
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Chronique de la CSFY

La Commission scolaire francophone du Yukon (CSFY) a mené des consultations afin de trouver une solution temporaire au manque d’espace pour héberger l’Académie Parhélie, le programme de français langue première au secondaire. La CSFY a sondé les élèves du secondaire, les parents d’élèves ainsi que le personnel enseignant de l’École Émilie-Tremblay et de l’Académie Parhélie.

Il faut rappeler qu’une augmentation des effectifs a été constante depuis la dernière décennie et qu’il y a de moins en moins d’espace pour le programme de l’Académie Parhélie. L’école héberge 241 élèves en octobre cette année, en comparaison de 112 élèves en 2005-2006.

Le manque d’espace a un impact négatif sur le programme de l’Académie Parhélie et la CSFY désire trouver la meilleure solution intérimaire possible en attendant la construction de la nouvelle école secondaire.

« J’étudie les options d’hébergement temporaire possible avec le ministère de l’Éducation depuis les derniers mois. Le bon fonctionnement du programme de l’Académie Parhélie dans des installations adéquates et équivalentes à la majorité anglophone est une priorité pour nous », de dire Marc Champagne, directeur général de la CSFY.

Pour faire fonctionner un programme secondaire en attendant la construction de l’école secondaire francophone, la CSFY devait trouver une solution qui aura au minimum cinq salles de classe, quatre bureaux, en plus d’un accès à un laboratoire et un gymnase.

Plusieurs options ont été étudiées, puis ont dû être rejetées parce que l’espace ne répondait pas aux besoins minimums pour offrir un programme d’enseignement. De plus, toute option proposée devait être possible dès cette année ou le début de la prochaine année scolaire et devait pouvoir être en place jusqu’à la construction de la nouvelle école.

Après avoir étudié différentes options possibles dans la ville de Whitehorse, seules trois satisfaisaient les critères pour répondre aux besoins minimums de l’Académie Parhélie. Ces options ont d’abord été confirmées avec le ministère de l’Éducation pour s’assurer de la faisabilité de ces dernières avant d’être présentées aux groupes consultés.

Aucune de ces options ne représente la solution parfaite; elles ont toutes des désavantages. La CSFY devait par contre trouver une solution intérimaire et ces options étaient ce qu’il y avait de mieux.

Lors des consultations, M. Champagne a expliqué en détail chaque option incluant des plans et des photos, puis les gens étaient invités à faire une liste des avantages et désavantages de chacune des options en plus d’indiquer sur un coupon de vote son premier, deuxième et troisième choix.

Les groupes ont donc voté pour définir leur préférence parmi les options suivantes :

1. Une aile à l’École secondaire de Porter Creek;

2. Une portative à l’École Émilie-Tremblay pour héberger une classe de l’Académie Parhélie;

3. Une portative à l’École Émilie-Tremblay pour héberger une classe du primaire afin de réunir toutes les classes de l’Académie Parhélie dans une aile de l’école.

L’option 3 a été celle qui a obtenu l’appui de la vaste majorité des élèves, des parents ainsi que du personnel. C’est également l’option qui a obtenu la plus grande liste d’avantages.

La CSFY et le ministère de l’Éducation devront se rencontrer prochainement afin de planifier les futures étapes pour la réalisation de cette option. La CSFY informera les élèves, les parents, le personnel et la communauté au fur et à mesure que des développements auront lieu.

Texte écrit par : Maud Caron, adjointe à la direction générale de la CSFY

Pour de plus amples renseignements ou pour nous faire part de vos commentaires :

info@csfy.ca

(867) 667-8680, poste 0

www.csfy.ca

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *