Accueil » À la une » Fêter l’Halloween au nord du 60e parallèle, c’est du bonbon!

Fêter l’Halloween au nord du 60e parallèle, c’est du bonbon!

Fêter l’Halloween au nord du 60e parallèle, c’est du bonbon!

Marie-Hélène Comeau

Petits et grands, à vos déguisements. La fête de l’Halloween est à nos portes et de multiples activités sont prévues à Whitehorse pour souligner l’événement.

Le train de la peur, le récent spectacle du programme MAD créé pour l'Halloween en promet plein les yeux en plongeant les spectateurs dans une époque mystérieuse par le chant, la danse, les cotstumes... et les frissons de terreur!

Le train de la peur, le récent spectacle du programme MAD créé pour l’Halloween en promet plein les yeux en plongeant les spectateurs dans une époque mystérieuse par le chant, la danse, les cotstumes… et les frissons de terreur!

Dès le samedi 25 octobre de 15 h à 20 h, il sera possible de plonger dans l’esprit de la veillée de la Toussaint en se rendant au Centre des Jeux du Canada. L’endroit se transformera une fois de plus pour l’occasion en un lieu magique et inquiétant où monstres et sorcières se donneront rendez-vous.

« C’est toujours très populaire auprès des familles », confie Cynthia Corriveau, coordonnatrice des événements spéciaux à la Ville de Whitehorse. « L’an dernier, près de 3 000 personnes se sont déplacées au Centre des Jeux du Canada pour fêter l’Halloween. C’est un gros événement à organiser et nous devons penser au moindre détail afin d’être à la hauteur des attentes des gens », souligne-t-elle.

Ainsi, l’endroit se transformera en un lieu magique où plusieurs stations animées par d’étranges personnages accueilleront les visiteurs. Chaque poste d’arrêt proposera une activité d’adresse aux jeunes leur permettant de collecter des bonbons. Des jeux géants gonflables seront également installés sur les lieux afin d’encourager les visiteurs costumés à se dégourdir les jambes, et des breuvages chauds seront distribués à l’extérieur autour d’un feu de joie.

« Nous aurons de nouveau cette année notre concours le plus populaire, celui où les gens doivent deviner le nombre de bonbons contenus dans une grande jarre installée sur place. Le grand gagnant pourra repartir avec tous les bonbons. C’est toujours très couru », confie Cynthia Corriveau qui sera sur place, mais difficilement reconnaissable sous son costume de sorcière. « Je ne serai pas à l’avant-scène, car mon rôle est de m’assurer que tout se déroule bien », explique-t-elle.

Pour ceux qui désirent prolonger le plaisir en y ajoutant quelques frissons de frayeur, la maison hantée du programme scolaire de théâtre MAD (Music Art and Drama) se tiendra au Centre de la rue Wood du 28 au 30 octobre. Cette année, l’édifice se transformera en train hanté.

« Nous transformons le Centre de la rue Wood chaque année à l’Halloween depuis tellement d’années qu’on ne les compte plus », lance en riant Mary Sloan, enseignante au programme MAD depuis sa création en 1993.

Ce sont les élèves du programme qui auront conçu les décors et les costumes de l’événement qui débutera à 18 h 30 avec la présentation d’un spectacle au gymnase, suivi d’une visite dans le train hanté. Les visiteurs pourront ainsi découvrir ce qui se cache derrière la porte de chaque classe de l’école qui aura été transformée pour l’occasion.

« Cette année, chaque classe sera transformée en wagon hanté. Il faudra s’attendre à de l’inattendu du début à la fin! », lance Mme Sloan.

Finalement, puisque monstres et sorcières doivent eux aussi se ravitailler pour faire le plein d’énergie, un Café-rencontre spécial Halloween aura lieu à la salle communautaire du Centre de la francophonie le 31 octobre dès 17 h.

« Nous aurons un menu tout approprié pour l’occasion et surtout un concours pour déterminer le meilleur costume. Ce sera une belle soirée colorée », nous promet Sabrina Long, agente de projets, Arts et culture et jeunesse de l’Association franco-yukonnaise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *