Accueil » Courrier » Faites connaître votre position

Faites connaître votre position

Faites connaître votre position
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Le gouvernement du Yukon sollicite les commentaires du public sur la version préliminaire de la politique relative à la production d’électricité indépendante jusqu’au 29 août.

Une telle politique devrait être un moyen d’encourager les collectivités, les Premières nations ainsi que les entreprises à produire de l’énergie renouvelable pour le réseau électrique et pour les collectivités éloignées qui fonctionnent au diesel.

Cependant, la version préliminaire de la politique ne contient aucune mesure d’encouragement pour les producteurs d’énergie indépendants à développer de l’énergie à partir de sources propres et renouvelables. Au lieu, dans sa version actuelle, la politique encourage le développement de l’industrie fossile au Yukon en faisant du gaz naturel une source d’énergie admissible pour les producteurs indépendants afin qu’ils le vendent au réseau électrique ou aux collectivités éloignées qui ne peuvent s’alimenter sur le réseau. La politique demande explicitement « le remplacement du diesel par les ressources pétrolières et gazières du Yukon ».

Les émissions de gaz à effet de serre attribuables au gaz naturel sont aussi néfastes que celles du diesel. Étant donné que la plupart des ressources en pétrole et en gaz du Yukon sont dans le schiste, cette politique ouvre indirectement la porte à la fracturation hydraulique dans le territoire.

Dans sa version actuelle, la politique sur la production d’énergie indépendante nous obligerait à acheter de l’électricité générée par du gaz naturel provenant de sources telles que les grosses mines qui jouissent d’une capacité excédentaire de production d’électricité à partir de gaz naturel liquéfié. Cela aurait pour effet de permettre à l’électricité sale de supplanter les énergies renouvelables déjà existantes dans notre réseau et de bloquer la mise en œuvre éventuelle d’autres projets de mise en valeur de sources d’énergie renouvelable. Cela ne nous procurerait aucune sécurité et ne nous assurerait aucun approvisionnement durable sur le plan énergétique, mais nous rendrait tout simplement dépendants d’une ressource limitée qui déstabilise le climat et détruit les ressources en eau et les habitats naturels.

La version préliminaire de la politique rend encore plus évidentes les contradictions inhérentes à la Stratégie énergétique du Yukon publiée en 2009 qui encourageait l’efficacité énergétique, la conservation de l’énergie et l’énergie renouvelable, tout en promouvant de façon incontestable le développement pétrolier et gazier et la consommation de ses produits, rendant ainsi nuls tous les aspects positifs du document.

Le comité spécial d’examen des risques et des avantages de la fracturation hydraulique est encore en train de délibérer si la fracturation hydraulique doit être permise au Yukon. À la lumière des contributions de la Yukon Conservation Society au processus, enrichies par les commentaires d’experts et ceux des résidents des collectivités yukonnaises, nous sommes persuadés que la seule recommandation sensée que le comité spécial peut faire au gouvernement est que la fracturation hydraulique ne devrait pas être permise ici.

Mais cela n’est pas reflété dans la présente politique, car elle est clairement conçue pour accroître la part des sources d’énergie fossiles dans notre réseau électrique, ce qui justifierait la fracturation hydraulique.

L’occasion vous est donnée de faire savoir au gouvernement que seule l’énergie tirée de sources d’énergie renouvelables devrait être autorisée pour la production d’énergie indépendante et l’achat d’une telle production.

S’il vous plaît, faites entendre votre voix à cette adresse :

http://goo.gl/E8VPuO
Commentaires de Anne Midler, analyste des politiques liées à l’énergie

Yukon Conservation Society
http://goo.gl/B3Fc7R

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *