Accueil » Actualités » Étiquetage des bouteilles : la Société des alcools du Yukon met en garde les consommateurs

Étiquetage des bouteilles : la Société des alcools du Yukon met en garde les consommateurs

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Les Yukonnais ont pu remarquer récemment que de nouvelles étiquettes de mise en garde ont été accolées sur les produits en vente au magasin des alcools de Whitehorse. Selon le gouvernement, l’objectif est de sensibiliser la population aux bienfaits de la modération et aux risques liés à la consommation d’alcool, notamment celui de développer un cancer.

La décision d’étiqueter cette gamme de produits entre dans le cadre d’une étude sur la consommation d’alcool dans les territoires du Nord. Ce projet est financé par Santé Canada et mené par des chercheurs de Santé publique Ontario et du Canadian Institute for Substance Use Research de l’Université de Victoria.

Les produits vendus au magasin d’alcool de Whitehorse arborent désormais une étiquette de mise en garde. Photo : YTG

Les produits vendus au magasin d’alcool de Whitehorse arborent désormais une étiquette de mise en garde. Photo : YTG


L’étude vise à analyser les attitudes, opinions et comportements des gens de la région envers la consommation d’alcool et à évaluer l’impact des étiquettes. Elle s’inscrit dans la Stratégie yukonnaise du mieux-être mental et s’ajoute aux mesures mises en place par le gouvernement du Yukon pour réduire les méfaits liés à la consommation d’alcool.

Prendre conscience des risques

Selon la Dre Erin Hobin, chercheuse principale de l’Étude sur la consommation d’alcool dans les territoires du Nord, les Canadiens restent en effet encore peu conscients de la corrélation entre les effets de l’alcool et les risques qu’ils peuvent avoir sur la santé et notamment sur le développement du cancer.

« L’objectif de cette recherche ne se limite pas à recueillir des renseignements, elle cherche également à amener les gens à faire des choix plus sûrs et plus éclairés en ce qui a trait à leur consommation d’alcool », affirme-t-elle.

Le gouvernement du Yukon a précisé qu’une campagne sera lancée sur les réseaux sociaux au cours des prochaines semaines et qu’une enquête de suivi sera effectuée au printemps prochain.

Selon le gouvernement, la campagne présentera les directives de consommation d’alcool à faible risque du Canada, diffusera des renseignements sur ce qu’est une consommation standard et proposera des moyens pour réduire les méfaits liés à l’alcool.

« Nous nous efforçons de maintenir l’équilibre entre nos responsabilités sociales et l’accès à l’alcool pour les consommateurs », a commenté le ministre responsable de la Société des alcools du Yukon, John Streicker. « Nous voyons cette étude comme un autre moyen de sensibiliser la population et d’évaluer l’efficacité de l’étiquetage utilisé par la Société des alcools du Yukon. »

Plus de 900 adultes ont participé à l’enquête préparatoire effectuée au Yukon et aux Territoires du Nord-Ouest.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *