Accueil » Actualités » Équipement sportif : les articles vendus localement sont-ils plus chers qu’ailleurs?

Équipement sportif : les articles vendus localement sont-ils plus chers qu’ailleurs?

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Que l’on débarque à Whitehorse ou que l’on y habite depuis plusieurs années, on se trouve souvent face à des étiquettes avec des prix élevés quand on pousse les portes d’un magasin. Les articles de sport ne font pas exception.

Un prix qui peut sembler excessif pour une paire de chaussures, mais qui est le même en boutique ou en ligne. Photo : Kelly Tabuteau


Même si l’on peut acheter des équipements chez plusieurs enseignes (Walmart, Canadian Tire, Coast Mountain Sports ou Icycle, pour ne citer qu’elles), en plus du coût onéreux, on a peu de choix dans les références. Devant ce constat, plusieurs se tournent vers des achats en ligne. Est-il vraiment beaucoup plus cher de s’équiper dans le Nord qu’ailleurs au pays?

Des marques de qualité

Si l’on se rend à Coast Mountain Sports, on remarque tout de suite que tous les produits vendus appartiennent à des marques renommées dans l’équipement d’activités de plein air; et comme partout ailleurs, la qualité se paie. Beaucoup plus parce que Whitehorse est au nord? Pas vraiment! Après comparaison sur plusieurs sites Internet, les prix de différentes paires de chaussures sont similaires à la boutique que sur le site officiel de la marque, MEC, ou même Amazon, l’un des plus grands revendeurs en ligne. Même constat pour des sous-couches techniques. Alors, d’où vient la rumeur que s’équiper ici est plus cher?

Une première hypothèse serait que des réductions sont régulièrement trouvables en ligne. Car oui, même si le prix de base sur Internet est le même que celui de Coast Mountain Sports, il est plus facile de trouver de bonnes affaires sur Internet, entre les liquidations de fin de saison et les soldes quasi permanents.

Une seconde hypothèse pourrait être que beaucoup de magasins dans le sud ou dans l’est du Canada possèdent leur propre marque (comme MEC ou alors Décathlon, enseigne française qui a ouvert un premier magasin au Québec cette année) et développent eux-mêmes des produits d’articles de sport; leur coût est moindre, tout comme la qualité cependant.

Des clients fidèles… et saisonniers

Quand on sait qu’une partie de la population yukonnaise s’équipe en ligne ou lors de leurs voyages à Vancouver (ou toute autre grande ville du Canada), il est légitime de se demander comment arrivent à survivre des commerces comme Coast Mountain Sports. Tout simplement grâce à une clientèle fidèle : certains par réel besoin, d’autres par envie de participer à l’économie locale.

Les événements sportifs internationaux, comme la Yukon River Quest, ou la course à pied/vélo/ski Yukon Arctic Ultra, apportent bien évidemment leur lot de ventes, que ce soit pour du matériel qui n’a pas pu être transporté ou pour un oubli majeur pour le bon déroulement de l’épreuve.

Les saisons touristiques laissent aussi une trace de leur période sur le chiffre d’affaires de ce type de boutiques, où les voyageurs y achètent des équipements complémentaires, pour la durée de leur séjour au Yukon. Guillaume Lossouarn, ancien vendeur chez Coast Mountain Sports, témoigne : « En saison touristique, et notamment le lendemain des vols en provenance de Francfort, nous avons de nombreux touristes qui viennent s’équiper, principalement pour le camping et la randonnée. »

Alors oui, le choix est plus restreint dans le Nord et les prix semblent en apparence plus élevés qu’ailleurs au Canada, mais tout est une question de référence. Si on ne compare pas les mêmes choses, il est difficile d’avoir une bonne interprétation de la réalité. 

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *