Accueil » À la une » Élection fédérale 2019

Élection fédérale 2019

La Table des leaders de la Francophonie du Yukon, qui réunit les organisations francophones du Yukon*, a déterminé les priorités d’action pour la communauté franco-yukonnaise. La Table s’engage à travailler en étroite collaboration avec le prochain député pour le Yukon afin d’obtenir des résultats concrets qui auront un impact durable sur le développement de la Franco-Yukonnie et l’ensemble de la communauté yukonnaise.

Photo : Unsplash

 

 

Moderniser la Loi sur les langues officielles du Canada

Assurer qu’un projet de loi sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles soit déposé d’ici 2021;

Appuyer les principaux changements demandés par les communautés francophones pour garantir le plein respect de la Loi et donner un nouveau souffle au bilinguisme canadien :

Désignation d’une autorité centrale capable de donner des directives à toutes les institutions fédérales pour le respect de la Loi, et d’exiger des résultats de leur part;

Création d’un droit de participation des minorités de langue officielle à la mise en œuvre de la Loi, notamment par la création d’un conseil consultatif;

Obligation dans tout accord entre le gouvernement fédéral et une province ou un territoire prévoyant un transfert de fonds de contenir une clause linguistique exécutoire favorisant la progression vers l’égalité de statut et d’usage du français et de l’anglais et visant l’épanouissement et le développement des communautés de langue officielle en situation minoritaire;

Renforcement du rôle du commissaire aux langues officielles et ajout de mécanismes de surveillance et d’imputabilité comme la création d’un tribunal administratif des langues officielles ayant le pouvoir d’imposer des ordonnances exécutoires ou des sanctions aux institutions fédérales.

Élargissement de la portée des droits et obligations prévus par la Loi, incluant l’obligation pour les juges de la Cour suprême d’être bilingues, l’inclusion dans tout transfert de fonds aux provinces et territoires de clauses exigeant de celles-ci des mesures en matière d’appui aux langues officielles, et l’obligation pour le gouvernement fédéral d’adopter des politiques d’immigration favorables à la dualité linguistique.

 

Améliorer l’accès aux services de santé en français

Intégrer l’Agence de santé publique du Canada et le bureau régional des territoires dans le plan d’action pour les langues officielles;

Dresser un portrait de l’état de santé des francophones et de leur accès aux services de santé en finançant l’inclusion de la variable linguistique dans les cartes santé des provinces et des territoires. Cet objectif répond au principe d’universalité d’accès des services dans les deux langues officielles selon la Loi canadienne sur la santé;

Soutenir le développement de points de services en français en milieu minoritaire afin de contrer le recul historique dans la livraison des services de santé aux francophones.

 

Investir dans l’éducation en français

Conclure une nouvelle entente bilatérale en éducation de quatre ans entre le gouvernement fédéral (Patrimoine canadien) et le gouvernement du Yukon. Cette entente devra notamment inclure une augmentation des financements de 8 %, un système de reddition de compte transparent et un mécanisme efficace de consultation tripartite entre le gouvernement fédéral, le gouvernement territorial et la communauté francophone;

Indexer les ententes bilatérales en éducation selon le taux d’inflation;

Ajouter des questions au recensement de 2021 afin d’assurer que les personnes ayant droit à l’éducation en français langue première figurent dans les données de Statistique Canada;

Augmenter le nombre de programmes postsecondaires en français dans l’Ouest et le Nord du Canada en allouant de nouveaux financements spécifiques.

 

Indexer le financement des communautés francophones et investir dans les secteurs prioritaires

Indexer le financement des communautés francophones dans les secteurs prioritaires de 20 % par année, pendant 5 ans;

Établir une formule de distribution des fonds qui prenne en compte les facteurs de vitalité des communautés et la réalité économique des provinces et des territoires;

Augmenter les fonds pour les services en français destinés aux femmes;

Rétablir une politique d’investissements dans les médias francophones en situation minoritaire en allouant des fonds directs et en développant une politique publicitaire engagée, durable et proactive;

Financer des projets structurants et pluriannuels qui permettent aux personnes aînées francophones de participer pleinement à la vie communautaire et de briser leur isolement.

 

Favoriser l’immigration francophone

Mettre en place une stratégie nationale qui permettra d’atteindre la cible annuelle de 4,4 % pour l’immigration francophone dans les communautés minoritaires francophones et y inclure tous les éléments du continuum en immigration (recrutement, accueil, intégration et rétention);

Développer un programme d’établissement et d’intégration orienté vers la main-d’œuvre francophone temporaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *