Accueil » Actualités » Eille, ferme la porte! On chauffe pas le dehors!

Eille, ferme la porte! On chauffe pas le dehors!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Isabelle Bouffard

Lorsque les bonnes gens du sud imaginent l’hiver au nord du 60e parallèle, ils pensent immanquablement à des températures de – 1 000 avec des vents violents qui arrachent les cils, gercent les lèvres et sèchent les dents. C’est donc la tête remplie de ces froides prédictions que je suis déménagée au Yukon, prête à expérimenter la magie du Klondike au ras du poêle, vêtue de mes caleçons longs. Imaginez ma surprise lorsque soumise au climat chaud d’El Niño. Mais bon, je vais dire comme on dit : mieux vaut prévenir que frémir. Je suis donc prête pour un retour à la normale et pour affronter les températures moyennes de saison. Croyez-le ou non, j’ai plus d’un tour dans mon sac pour chauffer de façon responsable mon habitation.

chauffage

Quel que soit votre type de chauffage, il y a une source (renouvelable ou non), des coûts ($$$) et des répercussions. Moi, J’A-DO-RE me réchauffer l’âme auprès des flammes. Mais quand j’imagine une cheminée fumant au-dessus de chaque chaumière, il me semble que ça fait de la fumée et de la pollution en joual vert. Quoiqu’un poêle à bois est souvent le système le plus facile et économique à installer, surtout lorsque qu’il n’y a pas de distribution d’électricité à proximité, les émissions produites à la combustion peuvent être extrêmement toxiques. Monoxyde de carbone (CO), composés organiques volatils (COV), particules fines (PM2, 5), oxydes d’azote (NOx) et hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Ouin, c’est ça : toute une « puff » d’air vicié!

Mais oublions mon amour pour le feu une minute. Dans mes rêves les plus fous, j’habite une maison chauffée par la géothermie. Une énergie propre, renouvelable et confortable. Oh! que oui, confortable. La légendaire température pièce, vous connaissez? Eh bien, elle est maintenant possible, accessible, et ce, grâce à mon amie la G-É-O-T-H-E-R-M-I-E. J’avoue : dans mes rêves les plus fous, je bouge aussi comme Bruce Lee et gagne à la loterie. Mais bon, étant d’un naturel réaliste et considérant les coûts initiaux d’installation d’un tel système, je ferai donc un compromis.

Avant d’investir vos beaux dollars dans un système éco- efficace, il faut d’abord réduire les besoins en chauffage et éliminer le gaspillage. La formule gagnante : isolation et étanchéité. En d’autres mots : il faut habiller votre maison en couches d’oignon.

L’isolation, c’est un peu comme son manteau chaud. Pour être efficace, elle doit emprisonner l’air et rester au sec. C’est non seulement l’isolation de vos cloisons et plafonds. C’est aussi la qualité de vos portes et fenêtres.

L’étanchéité, quant à elle, c’est son coupe-vent. Elle empêche l’air de passer et conserve la chaleur à l’intérieur. C’est le calfeutrage desdites portes et fenêtres. C’est l’élimination des fuites d’air afin de garder la chaleur en dedans et le « frette » dehors.

Avant de faire les fous et de dépenser une fortune en rénovations, sachez que le gouvernement du Yukon offre du financement à travers un programme de motivation. Ça vous intéresse? Visitez : goodenergyyukon.ca

QUOI? Vous êtes locataire et ne désirez pas rénover un domicile dont vous n’êtes pas le propriétaire? Qu’à cela ne tienne : voici des solutions simples et économiques pour diminuer vos besoins énergétiques.

– Réduisez le réglage de votre thermostat. Qu’on se le dise : 37 oC, c’est la température de votre corps et non de votre décor. Une différence d’aussi peu que deux degrés pourrait vous faire économiser.

– Portez une « p’tite laine » et des bas chauds. C’est l’hiver, alors suivez les tendances saisonnières et habillez-vous en conséquence.

– Dégagez les calorifères et autres sources de chaleur. La distribution n’en sera que meilleure.

– Diminuez l’utilisation du ventilateur de la salle de bain par lequel la chaleur peut s’échapper.

– Si vous avez une cheminée, n’oubliez pas de la boucher lorsqu’elle n’est pas utilisée.

– Durant le jour, dites « Bonjour, Galarneau! » et laissez le soleil entrer chez vous.

– Installez des pellicules de plastiques thermo rétractables à vos fenêtres. C’est facile, abordable et efficace. On aime ça de même!

-Utilisez rideaux et tapis. Leur présence augmentera votre confort, c’est garanti.

– Et puis, dormez donc collés en amoureux. Parce que c’est le fun… et parce que c’est chaud.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *