Accueil » À la une » « Écoute les histoires » : un livre sur la Première nation Kwanlin Dün

« Écoute les histoires » : un livre sur la Première nation Kwanlin Dün

« Écoute les histoires » : un livre sur la Première nation Kwanlin Dün

Nelly Guidici

Il y a plusieurs années, le directeur du département de la terre et des ressources au sein du conseil de bande de Kwanlin Dün remarqua que de nombreuses histoires racontées par les aînés concernaient le territoire et l’histoire propre à la communauté.

Afin de ne pas perdre ce patrimoine oral, l’idée de regrouper ces histoires dans un livre est née. Après plusieurs années de recherche et de stockage d’histoires et de photos, le livre « Listen to the stories. A history of the Kwanlin Dun: Our land and people » est un remarquable travail de mémoire collective. Son lancement a eu lieu le 2 novembre 2013 et il est offert gratuitement au bureau du conseil de bande Kwanlin Dun, ainsi que dans les bibliothèques publiques du Yukon.

Un autre point de vue sur l’histoire

Divisé en six chapitres, le livre regroupe l’histoire de cette nation depuis la présentation d’artefacts retrouvés dans la glace par les archéologues du territoire jusqu’à l’histoire contemporaine. Une frise historique, tout au long du livre, présente des dates et des moments marquants comme l’année 1869 ou le chef Chilkat Kohklux a, pour la première fois, répertorié en un plan les routes de l’intérieur du territoire du Yukon.

Les grands moments historiques comme la Ruée vers l’or ou la construction de la route de l’Alaska sont exprimés à travers le regard et les histoires des aînés. Ainsi, une perspective autochtone est apportée à ces périodes qui ont changé le cours des événements. En effet, Leonard Gordon, membre des Kwanlin Dün, s’exprime ainsi : « Tout allait bien avant la construction de la route. Après, tout le monde tombait malade. L’eau nous rendait malades et tout était pollué… nos vies ont commencé à changer ».

L’autonomie gouvernementale

Une partie du livre est consacrée à l’histoire de la signature de l’entente définitive entre la première nation Kwanlin Dün, le gouvernement du Canada et le gouvernement du Yukon en 2005. Aborder cette partie de l’histoire est une façon de réaffirmer sa propre gouvernance sur son territoire traditionnel. Lael Lund, conseillère en communication au sein de la Première nation précise : « Parler d’autonomie gouvernementale dans un contexte autochtone signifie pour la nation Kwanlin Dün se réapproprier les conditions de l’autonomie gouvernementale. » Une partie de l’accord réaffirme les liens étroits que la nation entretient avec la rivière Yukon. Lieu d’échange et de regroupement, l’inauguration en 2012 du Centre culturel Kwanlin Dün en bordure de rivière a permis aux membres de se retrouver afin de partager des histoires et de faire vivre leur culture. Johnny Smith explique ainsi le rapport entretenu avec la rivière Yukon : « C’est dans cette rivière que nous pêchons le saumon. C’est pourquoi être face à elle est très important pour nous. Nous faisons partie de la rivière. »

Un outil pour les écoles

Apporter une compréhension de l’histoire autochtone aux résidents du Yukon est l’un des objectifs du livre. Et cette mission semble sur la bonne voie puisque le département d’éducation du Yukon a exprimé son désir d’obtenir des exemplaires afin d’équiper les écoles yukonnaises. Ce livre fait la fierté des membres de la nation Kwanlin Dün, car il est le reflet de la communauté et des accomplissements réalisés avec succès.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *