Accueil » À la une » Du cinéma en français sur grand écran

Du cinéma en français sur grand écran

Maryne Dumaine

 

La Tournée Québec Cinéma fait découvrir en primeur des œuvres cinématographiques québécoises aux communautés francophones de l’ouest du pays. Cet événement, initié depuis 15 ans, reste à ce jour le plus grand déploiement de cinéma francophone au Canada avec des films présentés en exclusivité.

Le programme Wapikoni, sélection de courts métrages autochtones, sera présenté le 8 février prochain. Pour le programme complet de la tournée : quebeccinema.ca
Photo fournie

 

Des œuvres inédites

La Tournée Québec Cinéma participe à la promotion de la culture francophone à travers le pays. Elle propose des œuvres récentes, et pour la plupart inédites dans l’ouest du Canada. À ce titre, cette édition 2019 devrait contenter un large public tant la qualité de la programmation est au rendez-vous. Signe de ce succès, le Victoria Film Festival (Colombie-Britannique), le Cinergie Festival (Saskatoon), mais également le Available Light Film Festival (Yukon) ont décidé d’intégrer à leur programmation des films présentés par la Tournée. Citons notamment Les salopes ou le sucre de la peau, de la réalisatrice Renée Beaulieu, qui devrait alimenter le débat sur la sexualité féminine dans un contexte post #metoo. La réalisatrice sera d’ailleurs présente lors de la projection.

« Le succès du projet repose sur notre réseau élargi de partenaires locaux. Je suis particulièrement fier du travail que nous avons accompli ensemble depuis toutes ces années. Je reste convaincu que l’influence de la francophonie au pays passe par des initiatives comme la Tournée qui connecte avec les populations locales. », explique François Lemieux, directeur de la Tournée Québec Cinéma.

Depuis ses origines, la Tournée a parcouru pas moins de 170 000 km pour sensibiliser les publics au cinéma québécois et à la culture francophone. Au cours de ses périples, l’événement a présenté plus de 700 films de tous genres, fait voyager 450 artistes issus de plusieurs disciplines de l’industrie cinématographique et touché 107 000 spectateurs à la grandeur du pays.

Cinéma autochtone

Depuis trois ans, la Tournée Québec Cinéma intègre dans son calendrier le programme Wapikoni mobile qui rencontre un succès amplement mérité. Dans le cadre de ce projet, la Tournée met de l’avant des courts métrages produits par des metteurs en scène issus des Premières Nations afin de sensibiliser les différents publics rencontrés aux réalités de ce cinéma encore méconnu. Au Yukon, la sélection des courts métrages sera présentée en présence de la directrice générale de Wapikoni, Odile Joannette. Une séance de questions-réponses est prévue après la projection.

Autres films présentés : Snowbirds, de Joannie Lafrenière, et Une colonie, de Geneviève Dulude-de-Celles. Une belle programmation francophone qui s’ajoute au Available Light Film Festival, déjà très riche en diversité et en événements touchant spécifiquement l’industrie cinématographique. Pour plus de détails : yukonfilmsociety.com/alff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *