Accueil » Actualités » DOSSIER Après la vie 2/3 : Formalités pré-grand départ

DOSSIER Après la vie 2/3 : Formalités pré-grand départ

DOSSIER Après la vie 2/3 : Formalités pré-grand départ

Thibaut Rondel

Dans le cadre du programme Nouveaux horizons pour les aînés, le service Formation de l’Association franco-yukonnaise (AFY) et le groupe Franco50 proposeront à partir du 29 octobre une série d’ateliers d’introduction aux moyens de prévention des abus.

Principalement destiné aux personnes aînées soucieuses de la bonne transmission de leur patrimoine, le premier rendez-vous sera coordonné par Francine Thivierge et visera à fournir aux participants les outils et les connaissances nécessaires à la réalisation d’un testament en bonne et due forme.

« Mme Thivierge décrira la structure la plus simple pour gérer ses finances », explique Patricia Brennan, gestionnaire en formation des adultes au service Formation de l’AFY. « Elle présentera notamment au public un questionnaire compilant toutes les choses à régler pour bien structurer leurs affaires, dans l’éventualité de leur décès, ou lorsqu’une autre personne est obligée de gérer leurs affaires. »

Chaque détail compte

Qu’est-ce qu’un testament? Quelle est son utilité et que devrait-il contenir? Qu’arriverait-il si nous décédions sans testament? Est-il seulement déjà valide, et puis-je le cas échéant y apporter des modifications?

Autant de questions légitimes auxquelles l’atelier du 29 octobre doit répondre, dans l’optique de protéger les personnes aînées d’abus dont elles peuvent faire l’objet.

« Il y aura également tout un volet sur le choix d’un exécuteur testamentaire et sur les droits qu’une personne peut lui accorder dans son testament », indique Mme Brennan. « Il y a par exemple trois degrés de procuration au Yukon, sans compter la procuration perpétuelle que choisissent les personnes en voie de perdre leurs capacités mentales. Tout cela amène à parler des dispositions de fin de vie. »

La trousse TIMU

À l’occasion de la rencontre seront également présentées aux participants les trousses TIMU (Trousse d’information pour les mesures d’urgence) utiles en cas d’incapacité soudaine ou de mort subite. Les trousses contiennent notamment de l’information sur le processus testamentaire, mais aussi des indications en cas d’hospitalisation d’urgence ou lorsque nous ne pouvons plus communiquer par nous-mêmes avec les médecins ou le personnel hospitalier.

« Le défi, c’est de convaincre les gens de la remplir », affirme Mme Brennan. « On s’adresse principalement aux personnes âgées, mais tout le monde devrait en fait s’en procurer un exemplaire, car l’information accordera par exemple aux médecins la permission d’agir selon nos souhaits. »

Trois ateliers à suivre

Trois autres ateliers animés par Jeannette Fortin se tiendront avant la fin de l’année. Tous seront axés sur le thème de la prévention des abus, qu’il s’agisse de violence physique ou psychologique, d’exploitation financière, de fraude ou plus généralement d’atteintes à la qualité de vie des personnes aînées.

Les 13 et 27 novembre, deux ateliers intitulés Les boucs émissaires et La face cachée de la violence aborderont les façons de dépister les signes de violence physique ou psychologique que peuvent subir les personnes aînées. L’atelier Bienfaisance ou maltraitance qui vise à bien différencier ces deux comportements se tiendra, quant à lui, le 10 décembre.

« Ces ateliers s’adressent à tout le monde, mais en particulier aux personnes qui approchent de la retraite ou qui sont à la retraite », indique Patricia Brennan. « D’autres ateliers se tiendront à partir du mois de janvier. Ils seront plus ouverts et s’adresseront au grand public. »

En novembre 2014, une pièce de théâtre tragicomique sur le thème des abus devrait être présentée à Whitehorse. Le service Formation de l’AFY et Franco50 envisagent pour ce faire une collaboration avec l’Association Théâtre Art-Lequin et la Yukon Public Legal Education Association. Le texte de cette pièce écrite par un groupe ontarien devrait être finalisé au mois de juin 2014.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *