Accueil » À la une » Des vols supplémentaires vers le Yukon dès 2014

Des vols supplémentaires vers le Yukon dès 2014

Thibaut Rondel

De retour d’une mission touristique de neuf jours en Europe, le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, a annoncé jeudi 5 septembre la signature d’un « accord historique » entre les compagnies aériennes Air North et Condor (Groupe Thomas Cook).

« Cet accord de coopération traduit notre désir commun de voir s’intensifier le tourisme au Yukon grâce au marché européen », a déclaré le premier ministre Pasloski. « Notre mission fait clairement ressortir notre engagement de promouvoir, de concert avec nos partenaires locaux et étrangers, le Yukon comme destination touristique incontournable. »

Le président d’Air North, Joe Sparling, le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski et le ministre du Tourisme et de la Culture du Yukon, Mike Nixon (de g. à dr.), lors de la conférence de presse du 6 septembre dernier. Photo : Thibaut Rondel

Le président d’Air North, Joe Sparling, le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski et le ministre du Tourisme et de la Culture du Yukon, Mike Nixon (de g. à dr.), lors de la conférence de presse du 6 septembre dernier. Photo : Thibaut Rondel

Vols directs via Calgary ou Vancouver

Cette nouvelle entente devrait permettre aux touristes allemands et anglais de se rendre plus facilement au Yukon, grâce notamment à la mise en place de vols directs entre l’Europe et le territoire. La compagnie locale Air North a annoncé que la totalité de son réseau serait mise au service du projet.

Dans les faits, un voyageur allemand pourra donc, dès 2014, non seulement prendre un vol sans escale avec la compagnie Condor (Francfort-Whitehorse), mais il aura désormais également la possibilité de faire escale dans plusieurs aéroports canadiens, où un appareil d’Air North le conduira à Whitehorse.

Les horaires des vols seront déterminés pour offrir des correspondances rapides, et selon Air North, le transfert automatique de bagages sera assuré lors des escales. « Au terme de cet accord, les Yukonnais pourront aller plus facilement en Europe et en revenir, non seulement en prenant les vols sans escale offerts par Condor, mais aussi via Calgary ou Vancouver, en voyageant sur les ailes d’Air North qui offrira aux voyageurs des liaisons pratiques et des tarifs directs de leur point de départ à leur point d’arrivée », a déclaré le président d’Air North, Joe Sparling.

Lancement de campagnes de marketing

À l’occasion de leur déplacement, les représentants du gouvernement ont en outre signé douze accords de marketing coopératif avec des voyagistes d’Allemagne et du Royaume-Uni, pour un budget total de 592 500 dollars. Le gouvernement a annoncé investir dans ces projets à hauteur de 210 000 dollars. 3,7 millions des touristes potentiels allemands et anglais seront ciblés par ces projets de promotion du Yukon. Ceux-ci seront développés et mis en œuvre par les organisateurs de voyages européens, mais évalués au moins deux fois par an en collaboration avec le gouvernement du Yukon.

« Cette mission n’a fait que des gagnants », a déclaré le ministre du Tourisme et de la Culture du Yukon, Mike Nixon. « […] les accords de marketing coopératif constituent une façon stratégique et rentable de promouvoir le territoire par l’entremise de partenaires touristiques du Royaume-Uni et des pays européens germanophones. »

13 000 touristes germanophones en été

L’Europe germanophone représente le plus important marché touristique d’outre-mer pour le Yukon. Treize mille touristes germanophones ont visité le territoire au cours de l’été 2012. Le Royaume-Uni se place en deuxième position, avec près de 3 300 touristes pour la même période.

Selon le gouvernement, ces deux marchés présenteraient un fort potentiel de croissance. Interrogé sur le sujet, le ministre Nixon a par ailleurs mentionné que le marché touristique francophone – France, Belgique, Suisse – représentait un marché secondaire, mais qu’il figurait bien « sur le radar du ministère du Tourisme et de la Culture ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *