Accueil » Actualités » Des conditions idéales pour la course de vélos Chilkat

Des conditions idéales pour la course de vélos Chilkat

Des conditions idéales pour la course de vélos Chilkat
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Louise Girard

Cette année, les inscriptions à l’avance pour la course Chilkat étaient complètes le 11 avril alors que l’an dernier elles n’avaient été complètes que le 26 avril.

Il y a donc un intérêt de plus en plus grand pour cette course internationale qui rassemble plus de mille participants. Il y a eu des changements pour le départ de Haines Junction. Les équipes d’une, deux et quatre personnes ont été groupées ensemble pour essayer d’éliminer les embouteillages au début des trajets 1 et 2. Avec plus de 1 000 participants et tous les véhicules de soutien, c’est vraiment surprenant qu’il n’y ait pas plus d’incidents sur la route!

Nous voici la veille de la course, campés à Quill Creek sur le chemin de Haines. Notre équipe campe là depuis plusieurs années, mais cette année, un nombre important de participants ont découvert notre lieu de prédilection. Il y a du monde partout, de chaque côté du chemin et de la rivière… ça ressemble à une « ville de tentes ».

Tout le monde est toujours un peu nerveux la veille de la course et personne ne dort vraiment bien! Les prévisions météorologiques sont très bonnes pour la durée de l’activité et nous espérons bien qu’elles tiendront le coup!

Et bien, ça y est, nous venons de voir passer notre premier cycliste, donc nous pouvons commencer notre voyage. Sur le trajet numéro trois, en attendant que le membre de notre équipe passe, nous voyons soudainement quatre vélos qui tombent sur le chemin, l’un après l’autre. Nous avons été capables de les aider à se remettre sur roues et heureusement, il n’y avait pas de blessures graves. L’adrénaline cautérise le saignement sur les genoux et les cyclistes sont déterminés.

C’est une journée extraordinaire. Il fait chaud et le vent est dans notre dos tout le long de la course. Ce sont des conditions idéales qui influencent beaucoup l’énergie qui circule. À la fin de la course, plusieurs personnes profitent de cette chaleur pour se baigner dans l’océan à Haines. Il y a du monde partout et la ville bourdonne d’activité…

Nous observons que les participants sont de plus en plus jeunes! Nous voyons de moins en moins de gens aux cheveux blancs! Les membres de notre équipe ont tous 50 ans et plus et trois d’entre nous ont plus de 60 ans. Ça commence à être un peu plus difficile de nous mesurer aux jeunes de 20 ans…

Malgré tout, notre équipe finit 8e sur 71 dans la catégorie « Mixed », donc nous sommes quand même satisfaits de notre rendement! La question demeure, est-ce le temps de prendre notre retraite? Nous verrons bien ça l’an prochain. Et maintenant, nous pensons déjà à la prochaine course « Southern Lakes Bike Loppet » qui aura lieu à la fin du mois de juillet.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *