Accueil » À la une » Des annonces pour le développement nordique

Des annonces pour le développement nordique

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Pierre-Luc Lafrance

Stephen Harper était de passage à Whitehorse dans le cadre de sa tournée nordique annuelle. Le voyage était placé sous le signe de la recherche et des réalisations scientifiques et technologiques du Grand Nord canadien.

Le jeudi 21 août, Stephen Harper a eu l’occasion de naviguer sur le fleuve Yukon. On le voit ici lors de son passage à Miles Canyon. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Le jeudi 21 août, Stephen Harper a eu l’occasion de naviguer sur le fleuve Yukon. On le voit ici lors de son passage à Miles Canyon. Photo : Pierre-Luc Lafrance.

Le 21 août en avant-midi, M. Harper a fait une visite au centre de recherche sur les climats polaires au collège du Yukon. Il en a profité pour annoncer le lancement du programme pour l’Arctique du Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Dans le cadre de son programme pour l’Arctique, le CNRC conclura des partenariats de recherches axés sur la technologie, afin d’améliorer les conditions de vie des gens du Nord et de développer l’économique nordique.

« Le gouvernement du Canada est résolu à mettre à profit la science et les technologies pour développer davantage le Nord canadien et améliorer la vie de ses citoyens. Le nouveau programme pour l’Arctique du Centre national de recherches contribuera à améliorer le logement, le transport et l’exploitation des ressources », soutient le premier ministre Stephen Harper.

Le programme pour l’Arctique du CNRC sera axé sur quatre principaux domaines prioritaires : l’exploitation des ressources, le transport et la navigation dans le Nord, les technologies de sécurité maritime et les infrastructures communautaires.

Les travaux de recherche et de développement accomplis dans le cadre du programme pour l’Arctique permettront de rendre plus sûre l’exploitation des ressources dans les eaux couvertes de glace en diminuant les incertitudes liées aux charges de glace et augmenter la fiabilité de la gestion des glaces, de même que permettre la détection et le nettoyage du pétrole sous la glace. De plus, les travaux devraient mener à l’élaboration et à la mise en œuvre des technologies qui permettront de réduire le nombre d’incidents et de dommages structuraux pour les navires. Ainsi, le gouvernement canadien espère voir une augmentation du nombre de journées d’utilisation opérationnelle des routes de glace et des taux de survie dans les embarcations de sauvetage, tout en améliorant le rendement des combinaisons d’immersion en milieu océanique froid et inhospitalier. Enfin, ces recherches devraient mener à une réduction du nombre de défaillances catastrophiques de l’infrastructure urbaine, ainsi qu’accroître l’efficience énergétique et la durabilité des habitations nordiques, diminuant ainsi le coût de l’entretien et des réparations. Le gouvernement espère que ces nouvelles mesures feront du CNRC le fer de lance du Canada en vue de transformer la recherche et la technologie en prospérité économique pour les Canadiens. Par exemple, la collaboration avec le Centre de recherche du Yukon permet de développer, tester et déployer des technologies écoénergétiques et innovatrices du bâtiment sous des latitudes froides.

L’agriculture nordique

Le 22 août, le premier ministre était à Fort Smith, aux Territoires du Nord-Ouest pour y annoncer des mesures visant à favoriser la mise en place d’une industrie agricole commerciale, viable, et créatrice d’emplois dans le Nord canadien. Ces mesures consistent notamment à contribuer à l’établissement d’un campus permanent du Northern Farm Training Institute (NFTI) aux Territoires du Nord-Ouest et à lancer l’Initiative de serriculture dans le Nord, qui vise à favoriser la commercialisation et à augmenter la productivité de projets de serriculture dans l’ensemble du Nord canadien. Le premier ministre a également souligné la recherche en matière d’une nouvelle technologie agricole modulaire, mise au point en collaboration avec le Centre de recherche de South Slave de l’Institut de recherche Aurora, à Fort Smith, qui est susceptible de prolonger la saison de croissance dans le Nord et d’occasionner une expansion considérable de l’industrie agricole nordique.

Ces nouvelles mesures visent à stimuler le secteur agricole en plein essor du Nord en comblant des lacunes liées aux compétences disponibles, à la technologie et aux capitaux. L’augmentation du volume d’aliments produits localement permettra aux gens du Nord d’avoir un meilleur accès à des produits locaux frais et sains à meilleur coût, ce qui rendra les communautés moins dépendantes des producteurs éloignés.

« Les initiatives annoncées aujourd’hui contribueront à permettre aux gens du Nord d’acquérir la formation professionnelle, la technologie et les capitaux dont ils ont besoin pour faire passer la culture de produits locaux à un autre niveau. Les familles du Nord auront ainsi accès à des aliments frais plus sains, cultivés localement et à meilleurs prix, tout en réduisant leur dépendance envers les producteurs et les distributeurs du Sud. On trouvera ainsi des solutions propres au Nord aux difficultés propres au Nord », mentionne le premier ministre Stephen Harper.

Pas d’enquête nationale pour la disparition des femmes autochtones

Lors de son passage à Whitehorse, M. Harper a dû répondre aux questions concernant la tenue d’une enquête nationale sur les meurtres et les enlèvements de femmes autochtones, d’autant plus que le sujet est revenu à l’ordre du jour avec la découverte du corps d’une jeune femme de 15 ans dans la rivière Rouge au Manitoba. Selon le premier ministre, cette affaire n’est pas un phénomène de société, mais bien une affaire criminelle, et donc du ressort des policiers.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *