Accueil » Actualités » Société » Demande croissante pour les programmes d’immersions françaises

Demande croissante pour les programmes d’immersions françaises

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Sophie Blackburn

Déjà bien implantés et reconnus au Canada depuis 1965, les programmes d’immersions connaissent, depuis quelques années, un élan de popularité spectaculaire chez nos voisins américains.

Les programmes d'immersion française sont en pleine croissance chez nos voisins du Sud. Photo : Pixabay.

Les programmes d’immersion française sont en pleine croissance chez nos voisins du Sud. Photo : Pixabay.

Un rapport publié par L’association Canadian Parents for French de la Colombie Britannique et du Yukon, dévoile que les programmes d’immersions connaissent une croissance phénoménale depuis les trente dernières années aux États-Unis. Fait surprenant, parmi les langues les plus populaires, on retrouve le français en deuxième position; derrière l’espagnol, mais devant le Mandarin!

Avec environs 37.6 millions d’hispanophones sur son territoire (U.S. Census Bureau), il n’est pas surprenant de constater que les immersions en espagnol domine le palmarès en offrant près de 684 programmes à travers le pays. Or, bien que la population qui s’exprime en français à la maison sur le territoire américain soit nettement inférieur à ce nombre (2.1 millions), la langue de Molière occupe le deuxième rang, en offrant 200 programmes d’immersions.

Une demande plus forte que l’offre

La demande pour les immersions françaises est si forte que de nombreuses écoles affichent complets. En effet, certaines écoles du Maryland, de la Georgie, de la Virginie, de l’Oregon, de New York, du Massachusset et de la Louisianne, ont émis des listes d’attentes pour leurs admissions aux programmes.
Avec ses descendances acadiennes, la Louisianne constitue l’état qui offre le plus grand nombre de programmes francophones dans 29 différentes écoles publiques. En 2014, certaines écoles possédaient une liste d’attente qui s’élevait à 500 noms pour intégrer ces programmes. Refusant d’attendre, certains parents envisageaient même de déménager pour permettre à leur progéniture de bénéficier d’une éducation bilingue.

Les modèles d’enseignement

En général, on retrouve trois modèles d’enseignement en immersion. Basée sur le modèle canadien, l’immersion totale donne la majorité ou la totalité des matières en langue seconde. L’immersion partielle, quant à elle, offre la moitié des cours en langue étrangère alors que l’immersion ‘‘Two ways’’ permet aux élèves de côtoyer des camarades bilingues puisque les deux tiers de la classe utilisent la langue du programme comme langue première.

Les motifs

La forte croissance de l’offre et la demande pour les programmes d’immersions s’explique, entre autre, grâce à l’initiative gouvernementale intitulée The National Security Langage Initiative qui a été instauré en 2006. Cette dernière visait à développer davantage l’apprentissage de langues étrangères chez les jeunes américains. Le président de l’époque, Georges W. Bush, espérait par l’implantation de celle-ci, développer une génération, axée sur la mondialisation, qui serait en mesure d’appliquer ses connaissances linguistiques pour le commerce international et la sécurité nationale.

Décrite comme la langue de l’ambition par un ambassadeur français, il semblerait que ce soit les opportunités internationales et la mobilité que la maîtrise du français entraînent qui motive autant les parents à inscrire leurs enfants dans ces programmes.

En effet, le français étant l’une des trois langue procédurales de l’Union Européenne, sa maîtrise ouvre de nombreuses portes en relations internationales. Le Magazine Forbes l’a même déjà qualifiée de pré-requis au monde des affaires internationales.

Enfin, la francophonie mondiale constitue un bassin de consommateurs potentiels attirant, avec ses 220 millions de personnes en 2010. D’ailleurs, si la croissance se maintient, ce nombre devrait atteindre 770 millions en 2060.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *