Accueil » Actualités » Danse, fractales et arts visuels

Danse, fractales et arts visuels

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Maryne Dumaine

Un spectacle hors du commun foulera vendredi prochain les planches du Centre des arts du Yukon. Alliant arts visuels, danse et musique originale, Fractals of You joue avec les fractales, notion géométrique qui renvoie à la répétition d’un élément à plusieurs dimensions, comme les poupées russes ou le chaos des particules après le Big Bang.

Fractales se jouera demain soir au Centre des arts du Yukon. Photo : fournie

Fractales se jouera demain soir au Centre des arts du Yukon. Photo : fournie


« Nous voulions explorer cette notion géométrique qui est partout dans notre univers, dans notre corps, dans les sons, et l’appliquer à la danse », explique Emmanuelle Lê Phan, co-inspiratrice du projet, avec Elon Höglund. « Combien d’images, combien de mouvements, combien de sons identiques, mais sans cesse mouvants composent notre univers? » Les artistes développent également en posant ce questionnement. Cela peut s’entendre aussi sur des plans plus psychologique, relationnel et affectif : combien de perceptions de soi et de l’autre cohabitent en nous, en l’autre, se rencontrent, se croisent, se révèlent, puis s’éloignent? Une belle réflexion tout à la fois philosophique, spirituelle et poétique que le duo traduit en mouvements en symbiose avec l’environnement musical et les projections picturales, comme en un vaste kaléidoscope mobile.

Volet visuel

À la danse s’ajoute un volet art visuel. « Les images sont comme un troisième danseur sur scène. » Les chorégraphes ont fait appel à un artiste montréalais, Gene Pendon, pour illustrer leurs mouvements. « Grâce à une technique image par image (stop motion), ses coups de pinceau prennent vie et suivent nos mouvements », explique Emmanuelle Lê Phan. « La projection représente l’énergie et les vibrations qui nous entourent, un peu comme la conscience universelle. »

Les artistes seront ici pour quelques jours et prendront le temps d’offrir un atelier dans le studio de l’école de danse de Riverdale, Leaping Feats. « Nous étions déjà venus au Yukon il y a quelques années, entre autres, dans le cadre du Festival de danse CypherFest. Nous sommes vraiment contents de revenir à Whitehorse, c’est un endroit où le public est très ouvert à la danse, un lieu très artistique. Tentacle Tribe

Les deux danseurs qui travaillent ensemble depuis 2005 ont créé leur compagnie Tentacle Tribe en 2012, avec un premier projet collaboratif qui a été dansé sur la scène du Cirque du Soleil, à Québec. Tous deux impliqués dans la scène artistique des danses de rues, les B-boy et B-girl associent des mouvements qui transcendent les limites des styles de danse afin de concevoir une symbiose entre leur corps, la musique, et leur environnement visuel.

Le résultat : une œuvre très dynamique qui bouge beaucoup, accessible à tous. Ne vous fiez pas à la complexité du terme fractal. C’est une œuvre d’art en mouvement qui plaira à tous, petits et grands.

Les billets sont en vente sur le site du Centre des arts du Yukon au prix de 25 $ (15 $ pour les personnes s’autodéclarant à faible revenu).

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *