Accueil » À la une » CrossFit 86Seven déménage au centre-ville

CrossFit 86Seven déménage au centre-ville

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Kelly Tabuteau

Dans les méthodes d’entraînement physique, il n’est plus rare aujourd’hui d’entendre le terme CrossFit. Il revient d’ailleurs souvent dans les conversations de sport du fait de son efficacité, et ce, peu importe l’objectif du pratiquant. Que ce soit pour améliorer sa condition physique, perdre du poids, gagner en force ou en mobilité, le CrossFit répondra présent. Initialement créé à la fin des années 1960, et majoritairement pratiqué par les forces de l’ordre ou les militaires, ce programme de conditionnement physique s’est démocratisé et est maintenant accessible à tout le monde!

Plus que du sport, une communauté

Alors oui, le CrossFit est une méthode d’entraînement qui permet de travailler dix capacités physiques différentes, et que l’on peut définir comme un enchaînement de mouvements fonctionnels (issus de la vie de tous les jours), constamment variés (pour que le corps ne s’habitue pas à une routine) et à haute intensité (pour renforcer le métabolisme). Pourtant, quand on demande à Cliff Schultz, propriétaire, mais également entraîneur principal, ce qu’est le CrossFit, sa réponse est bien différente : « J’aime commencer par dire que le CrossFit, c’est avant tout une communauté. Contrairement aux salles d’entraînement physique classique où on se concentre sur soi-même, ici, c’est tout le contraire! Tout le monde est là pour tout le monde. »

Un univers pas si intimidant

Bien que le nom puisse sembler légèrement effrayant, il n’en est rien. France Cyr, originaire du Nouveau-Brunswick et adhérente depuis son arrivée au Yukon il y a un an et demi, témoigne : « Il a fallu que j’attende qu’un ami me propose de tester le CrossFit pour que j’y aille une première fois… Mon seul regret, maintenant, c’est de ne pas avoir commencé plus tôt! Le CrossFit m’apporte tellement : santé mentale, santé physique, et aussi mes premiers amis en arrivant. »

France Cyr pratique le CrossFit depuis près de trois ans. Elle s’entraîne depuis deux ans au club de Whitehorse. Photo : Thibaut Rondel

France Cyr pratique le CrossFit depuis près de trois ans. Elle s’entraîne depuis deux ans au club de Whitehorse. Photo : Thibaut Rondel


Car oui, peu importe la salle de CrossFit, l’accueil y est souvent chaleureux et l’ambiance conviviale. Il y a toujours une option pour faire le programme du jour et pour se dépasser. Et il faut dire qu’avec le mélange des trois disciplines qui composent le CrossFit, il y a de quoi aller au bout de soi! On y trouve du conditionnement métabolique (courir, nager, ramer, faire du vélo…), des mouvements de gymnastique (pour contrôler le corps à la fois dynamiquement et statiquement) et d’haltérophilie (pour développer une puissance explosive et contrôler des objets externes).

Une localisation différente

Depuis son ouverture, CrossFit 86Seven était « enterré » dans le fond de Riverdale ne donnant à la salle qu’une faible visibilité. Alors dès qu’Erin et Cliff Schultz, propriétaires de CrossFit86Seven et de Peak Fitness, ont eu l’occasion de déménager une partie de leurs installations, ils n’ont pas hésité longtemps. D’une part, ils souhaitaient différencier leurs deux structures : l’entraînement physique classique qu’offre Peak Fitness qui restera à Riverdale; et le CrossFit. D’autre part, la communauté de crossfiteurs de Whitehorse ne cesse d’augmenter et qu’un local plus grand était nécessaire pour répondre à la demande.

Erin et Cliff Schultz, ainsi que leur équipe d’entraîneurs, accueillent donc leurs membres « CrossFit » au 202, rue Strickland.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *