Accueil » À la une » Coup de cœur francophone apporte un vent d’énergie festive

Coup de cœur francophone apporte un vent d’énergie festive

Maryne Dumaine

« On vient pour faire brasser la cabane! » Voilà le projet des Rats d’Swompe, groupe franco-ontarien en tête d’affiche de la soirée de Coup de cœur francophone.

Les Rats d’Swompe sont originaires du Nord et de l’Est ontarien. Fiers Canadiens français, ils se sont rassemblés pour partager leur passion du violon traditionnel, des chansons à répondre et de la musicalité d’antan.
Photo : lesrats.ca

 

Fondé en 1987, Coup de cœur francophone (CCF) se place comme l’un des événements incontournables en matière de présentation d’artistes francophones au Canada.

Festival dédié à la découverte et à la circulation de la chanson dans ses multiples expressions, Coup de cœur est présenté chaque année en novembre dans près de 45 villes canadiennes. Il réunit des artistes en chanson de la scène nationale (et parfois même internationale) s’inscrivant dans une programmation principalement axée sur l’émergence, l’audace et la création.

Depuis 2010, le réseau regroupe dix partenaires au cœur des communautés francophones du pays, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest ayant été les derniers partenaires à s’y joindre. Il survole six fuseaux horaires et présente chaque année environ deux cents spectacles, de l’Atlantique au Pacifique. CCF permet aux communautés francophones d’avoir accès à une programmation diversifiée offrant une large place aux nouvelles tendances.

Au Yukon, grâce au CCF, quelques concerts ont marqué les esprits : Andréa Lindsay, Gaëlle ou Lisa Leblanc. L’an passé, c’est la talentueuse Klô Pelgag qui a foulé les planches du Old Fire Hall.

Les Rats d’Swompe

L’ambiance intimiste des derniers spectacles Coup de cœur cédera cette année la place à une ambiance festive. En effet, les partenaires de la tournée CCF ont jeté leur dévolu sur le groupe franco-ontarien Les Rats d’Swompe.

Le choix des artistes présentés   lors des tournées Coup de cœur se fait en collaboration par les membres du réseau. « C’est un groupe qui monte beaucoup en popularité, et ça faisait longtemps qu’on n’avait pas présenté un show plus dansant », explique Mme Hamel, gestionnaire de projet Arts et Culture pour l’Association franco-yukonnaise.

Leur dernier succès donne le ton ; « J’suis p’t’être pas faite pour vivre en ville! » peut-on entendre dès les premières mesures d’une chanson qui donne immédiatement l’envie de danser. Une chanson qui résonnera dans le cœur de nombreux Yukonnais de souche ou d’adoption!

Venu de l’Ontario, le groupe de cinq musiciens compte apporter un vent d’énergie festive. Ces sympathiques gaillards semblent mettre le feu partout où ils passent avec leur musique trad rock festive, un savant mélange de chansons à répondre, des compositions originales et des « reels » de violoneux. « Quand on a créé le groupe, notre intention était vraiment de raviver la flamme pour la musique traditionnelle, surtout chez les plus jeunes générations. Nous avons donc pris des classiques de la musique trad et on les a modernisés musicalement. Ça bouge beaucoup et c’est un peu plus rock aussi » explique Yan Leduc, membre du groupe. Il ajoute que le spectacle s’adresse à tous les âges « de 3 à 103 ans! ».

« C’est notre première fois au Yukon, et nous avons très hâte » conclut Yan Leduc qui prévoit passer quelques jours ici afin de découvrir le Territoire.

Réunion Cajun

Les Rats d’Swompe seront précédés d’une nouvelle formation créée à Whitehorse. Réunion Cajun est un tout nouveau groupe composé de Brigitte Desjardins,  Keitha Clark, Ryan McNally et Paul Bergman, ce groupe prend un plaisir fou à honorer la musique cajun et les sons de la Louisiane francophone.

Réunion Cajun est un groupe de musique inspiré du son de la Louisiane, composé de Brigitte Desjardins, Keitha Clark, Ryan McNally et Paul Bergman. Ils joueront en première partie du spectacle, le 28 novembre prochain.
Photo : Alistair Maitland

 

Le spectacle Coup de cœur francophone aura lieu au Old Fire Hall, le 28 novembre prochain, à 19 h 30. Les billets sont disponibles en ligne sur le site    yukontickets.com.

Une chose est certaine, ça va chauffer dans l’ancienne caserne ce soir-là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *