Accueil » À la une » (co)space : les travailleurs autonomes ont leur espace à eux

(co)space : les travailleurs autonomes ont leur espace à eux

(co)space : les travailleurs autonomes ont leur espace à eux
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Le mardi 17 novembre avait lieu l’inauguration du premier espace de travail collaboratif au nord du 60e parallèle. Baptisé (co)space North, le lieu est situé à l’angle de la rue Strickland et de la 2e Avenue. L’objectif est d’encourager l’innovation et le développement de la communauté des affaires en fournissant aux entrepreneurs yukonnais des espaces de bureau où ils pourront travailler de façon autonome, recevoir des clients, mais aussi réseauter avec leurs pairs.

« C’est un endroit ouvert à tous les entrepreneurs, aux personnes à la pige et aux petites entreprises qui cherchent un endroit où travailler, », explique la gestionnaire du projet, Véronique Herry St-Onge. « Les clients peuvent ainsi s’abonner et venir travailler ici. Cela permet de bâtir une communauté qui se soutient, mais ça aide aussi les idées à circuler. »

Lancé à l’initiative de l’atelier communautaire YuKonstruct, (co)space propose jusqu’au mois de décembre un forfait spécial lancement à 99 $ par mois. Les usagers ont bien sûr accès à un espace de bureau et à une connexion Internet, mais aussi à des salles de réunion, à des équipements techniques et à une cuisinette. Des ateliers et des séances de formation seront également proposés aux membres.

« YuKonstruct et (co)space ont le même mandat qui est d’offrir des ressources partagées », explique Mme Herry St-Onge. « YuKonstruct offre ainsi des outils, tandis que (co)space propose des espaces de bureau, et tous deux offrent de la programmation. »

Un intérêt marqué

Bien que le nombre d’autoentrepreneurs yukonnais ait chuté de près de 20 % entre mai 2014 et mai 2015 (ce qui représente environ 600 personnes), la formule semble attirer bon nombre de travailleurs aux profils très différents. Les usagers peuvent par exemple évoluer dans le secteur de l’informatique, ou travailler au développement d’une nouvelle entreprise. Les étudiants sont également les bienvenus.

« Ces gens recherchent des espaces et surtout des gens comme eux, qui peuvent soutenir leurs projets et leurs idées », affirme Véronique Herry St-Onge. « Souvent, les gens qui travaillent à la maison disent qu’ils se sentent seuls et qu’ils ont besoin de bouger. Dans un café, il n’y a pas forcément d’Internet ou de prises d’électricité, ou c’est trop bruyant, ou on voit trop de monde qu’on connaît! Ce qu’on offre ici, c’est donc juste une autre option! »

Une trentaine de personnes peuvent travailler simultanément dans les bureaux de (co)space, mais Mme Herry St-Onge espère que l’intérêt sera tel que les espaces deviendront vite trop exigus!

« Co-Space joue vraiment un rôle très important dans notre objectif qui est de lancer un mouvement d’entrepreneuriat », dit-elle. « On espère que c’est un mouvement qui va être beaucoup plus grand que cet espace-là, et qui va réunir tous les entrepreneurs. »

Diversifier l’économie yukonnaise

Bien que Véronique Herry St-Onge possède une formation en journalisme, c’est à elle qu’a été confié le lancement de ce projet d’affaires.

« J’ai commencé par faire du bénévolat, puis on m’a offert un contrat pour partir cet espace et vraiment lancer un mouvement d’entrepreneuriat », explique-t-elle. « Je me suis toujours intéressée aux façons de diversifier l’économie yukonnaise par l’entremise de l’entrepreneuriat et de l’innovation. C’est vraiment quelque chose que je voulais bâtir, parce que je pense que ça va être très bénéfique pour le Yukon. »

(co)space est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h. D’autres informations sont disponibles sur le site Internet cospacenorth.com.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *