Accueil » À la une » CJUC – La radio communautaire appelle à la patience de ses auditeurs

CJUC – La radio communautaire appelle à la patience de ses auditeurs

Maryne Dumaine

Il y a environ cinq semaines, CJUC, la radio communautaire de Whitehorse, a cessé d’émettre ses programmes. Tandis que la traditionnelle vente de vinyles se prépare, Bill Polonsky, coordonnateur bénévole de CJUC, a tenu à rassurer les auditeurs.

« Non, CJUC n’est pas de l’histoire ancienne. » C’est le message de Bill Polonsky, coordonnateur bénévole de la radio communautaire de Whitehorse depuis plus de 14 ans.

Un problème technique

Début octobre, la station de radio a cessé d’émettre. Sur les ondes du 92,5 FM, aucun programme ne sort désormais des haut-parleurs. « C’est un simple problème technique », déclare M. Polonsky. En effet, le système relativement complexe permet à la radio [en temps normal] de transmettre les programmes sur les ondes. Le signal est envoyé depuis le parc Shipyards vers le toit du Centre des arts du Yukon. « Nous avons besoin qu’un technicien monte sur le toit du Centre des arts pour régler le problème, et comme nous n’avons pas de financement pour cela, nous devons attendre les disponibilités de notre technicien bénévole qui est habilité à le faire. »

Le fait que la radio soit exclusivement basée sur le bénévolat ralentit beaucoup les réparations. « Tout va lentement », explique M. Polonsky, « notamment la coordination des réparations ». Le coordonnateur était en dehors du territoire quand le problème est survenu, au début octobre, créant ainsi un premier retard dans la résolution du problème. « Une autre personne qui travaille avec nous est en Asie présentement », ajoute le coordonnateur. Cependant, pas d’inquiétude; tout n’est qu’une question de temps et le signal devrait revenir en ondes d’ici deux semaines selon lui.

Une collecte de fonds prévue pour début décembre

La collecte de fonds du 8 décembre prochain et le problème technique ne sont cependant pas connectés. « Nous faisons cette vente de vinyles deux fois par année, et celle de décembre était déjà prévue », explique-t-il. « Notre problème technique ne devrait pas coûter trop cher. Il s’agit uniquement de mettre le temps nécessaire, mais tout le monde est bénévole. »

La radio va mettre en vente une cinquantaine de boîtes remplies de vinyles. Les fonds collectés serviront aux dépenses de fonctionnement de la radio, telles que le loyer de la petite maison historique qui héberge la station de radio, dans le parc Shipyards, ainsi que l’achat de quelques petits équipements. « Nous essayons aussi de mettre de côté un peu d’argent pour changer notre système et nous permettre d’émettre au-delà de Whitehorse. La radio fonctionne actuellement avec un émetteur de 30 W », précise Polonsky. Avec un émetteur de 600 W [que la radio a déjà acheté grâce à une contribution du Fonds de développement communautaire] et une antenne appropriée, la radio pourrait enfin toucher les communautés plus éloignées du centre-ville, telles que Carcross et Marsh Lake.

Toujours à la recherche de nouveaux animateurs bénévoles

« La meilleure chose que les gens peuvent faire pour aider la radio, c’est de faire des émissions! », déclare Bill Polonsky. « C’est très simple d’apprendre comment faire et tout est fait de chez soi. Il n’est même pas nécessaire de se déplacer. Vous pouvez le faire dans n’importe quelle langue. Les auditeurs de CJUC s’attendent à entendre des choses différentes des autres radios, donc ils sont très ouverts d’esprit concernant la langue de l’émission. »

Si c’est un projet qui vous interpelle, n’hésitez pas à le contacter à bill@cjucfm.com.

En temps normal, la radio est diffusée au 92,5 FM et en écoute instantanée sur le Web : bit.ly/2QEUli1. Espérons que tout revienne dans l’ordre au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *