Accueil » Actualités » Cinq façons de profiter de l’automne au Yukon

Cinq façons de profiter de l’automne au Yukon

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

Depuis que la première neige de l’année est tombée, l’été a officiellement tiré sa révérence au Yukon. Si la saison des barbecues et du trop-plein de soleil est maintenant derrière nous, il n’en reste pas moins que la période automnale présente également de belles occasions d’activités à mettre à votre horaire avant que l’hiver s’installe. Et comme la saison froide arrive vite par chez nous, voici quelques suggestions pour tirer parti de l’automne dès maintenant et à peu de frais!

Les marcheurs peuvent encore profiter des sentiers de randonnée bordant le lac Kathleen à l’entrée du parc de Kluane.  Photo : Émylie Thibeault-Maloney

Les marcheurs peuvent encore profiter des sentiers de randonnée bordant le lac Kathleen à l’entrée du parc de Kluane. Photo : Émylie Thibeault-Maloney

1. La saison de la cueillette

Les canneberges sont mûres, et la saison de la cueillette qui débute après le premier gel du sol s’annonce abondante cette année. La frénésie qui entoure la cueillette des canneberges est contagieuse. Parlez-en autour de vous et vous constaterez que chacun possède ses petits trucs et ses repaires secrets. Les cueilleurs novices gagneront à consulter l’ouvrage de Beverley Gray, The Boreal Herbal. La cueillette des atocas n’a plus de secret pour vous? Pourquoi ne pas varier un peu et miser sur d’autres baies dont la cueillette est idéale en automne? Vous pourriez par exemple vous lancer dans la cueillette de baies de genévrier ou de thé du Labrador, afin de renforcer votre système immunitaire avant la saison de la grippe!

2. Le retour des aurores boréales

Les journées raccourcissent de jour en jour, laissant planer le spectre de la noirceur de l’hiver qui viendra bien assez vite. Mais pour l’instant, réjouissons-nous, car les aurores boréales sont de retour dans le ciel! Quand date votre dernière escapade d’observation des aurores? C’est un des plus grands plaisirs du Nord que de se laisser bercer par la magie des lumières du ciel, et en automne, les températures sont clémentes; c’est donc le moment idéal pour s’adonner à cette activité. Pourquoi ne pas planifier une petite sortie entre amis ou en famille? Préparez un thermos de chocolat chaud et hop! En plus, c’est gratuit!

3. Des randonnées multicolores

Les arbres au feuillage jaune-orange donnent lieu à un panorama exceptionnel qu’il fait bon découvrir en vélo de montagne ou en randonnée pédestre. Le début de l’automne est également le meilleur moment de l’année pour visiter le parc territorial Tombstone qui déploie alors ses paysages multicolores. Pourquoi ne pas essayer une nouvelle randonnée? Le site Web yukonhiking.ca regorge d’idées et de renseignements concernant les divers sentiers du territoire. Allez explorer une région où vous n’avez pas l’habitude d’aller. La marche en plein air est revigorante, voire thérapeutique! N’oubliez pas votre chasse-ours, car la saison de la cueillette bat son plein pour nos gros amis poilus aussi!

4. Camping automnal

Campeurs, il est trop tôt pour ranger votre équipement! Le beau temps est loin d’être terminé. De plus, cette année, la saison de camping a été prolongée et certains terrains gouvernementaux resteront ouverts et seront entretenus jusqu’au 30 septembre. En effet, cela nous laisse encore deux semaines pour visiter les terrains de camping de Congdon Creek, du lac Fox, du lac Laberge, du lac Marsh, du lac Pine, du lac Snafu, du lac Squanga, du lac Tarfu, de Twin Lakes et de Wolf Creek. Profitons-en!

5. Chasse et pêche miraculeuse

Allez, c’est le temps de faire des provisions pour l’hiver et de remplir votre congélateur (et je ne parle pas seulement de baies). Que vous soyiez un amateur de chasse au bison, à l’ours ou à l’orignal, ou que vous les appréciez simplement dans votre assiette, il y a fort à parier que pour vous, automne rime avec chasse. De plus, les pêcheurs au saumon de tout acabit profiteront de la saison automnale pour aller tenter leur chance du côté de Haines, en Alaska, où la pêche est parfois miraculeuse. Ce sont des occasions de vivre des moments uniques et de partager ses gains!

Bon automne!

Établie au Yukon depuis deux ans, Émylie Thibeault-Maloney est une traductrice passionnée de voyages actifs, de langues étrangères et de plein air. Découvrez le récit non censuré de ses aventures sur son blogue. Vous pouvez également la suivre sur Facebook et sur Instagram

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *