Accueil » À la une » Christian Kuntz : qui est l’homme qui se cache derrière l’objectif?

Christian Kuntz : qui est l’homme qui se cache derrière l’objectif?

Maryne Dumaine

Ses photos magnifiques défilent parfois sur vos médias sociaux. Depuis 30 ans, Christian Kuntz photographie le Yukon, mais surtout, les Yukonnais. Il a photographié tellement de personnes ici qu’il n’a pas compté. « La moitié du Yukon, probablement! », dit-il en riant. Quel est l’homme qui se cache derrière l’appareil photo?

M. Kuntz est un photographe spécialisé dans les portraits, la mode et les photos commerciales. Chez lui, des affiches de films rétro et quelques-unes de ses œuvres font partie de la décoration simple de son logement de Riverdale. Comme on peut s’y attendre, le studio photo occupe une très grande place chez lui.

L’histoire derrière l’artiste

Christian Kuntz est né et a grandi en France. C’est en tant que menuisier qu’il arrive au Canada. « Je suis arrivé au Yukon il y a 30 ans, en septembre 1989 », explique-t-il. « Pour une fille », ajoute-t-il timidement. « J’ai d’abord été en Ontario pendant deux ans. J’ai ensuite traversé le Canada pour arriver ici. » Si la demoiselle est repartie en France, lui est resté. Pour le Yukon, la nature et les paysages se souvient le photographe.

Juste après avoir obtenu son diplôme du New York Institute of Photography en 2002, il a obtenu une licence commerciale et a commencé à prendre en photo les personnages colorés qui vivent ici, dans le Grand Nord. Depuis, il est photographe à temps plein. Il peut photographier des bébés, des mariages, des défilés… Il peut photographier dehors, en studio, ou même avec son petit studio portatif.

L’inspiration de l’artiste

« Avant l’Internet, je trouvais mon inspiration dans les magazines. Je parlais avec d’autres photographes, on se donnait des trucs… C’était de là que venait mon inspiration. » Le studio Harcourt de Paris inspire également beaucoup le photographe, qui s’applique méticuleusement à travailler la photo d’art en noir et blanc.

« J’aime aussi beaucoup les anciennes photos de pin-up des années 40 ou 50. À l’époque, c’était surtout des peintures, sur les avions par exemple. Les aviateurs faisaient peindre des dessins de leur chérie, de Louloubelle… aux formes généreuses. En peinture, tout est possible… Ensuite, certains artistes ont eu l’idée de photographier de vraies femmes et de les mettre en scène de la même façon. C’est l’origine d’un des styles de photographie que j’aime bien; c’est rigolo, c’est amusant, et c’est aussi un peu sexy. Mais ce sont surtout les vieilles photos en noir et blanc, dans un vieux style des années 30-40 que je préfère. »

« J’aime aussi travailler avec des modèles assez régulières, car je sais ce qu’elles aiment, ce qu’elles font, ce qu’elles ont comme habits. Des fois, mes modèles ont leurs propres idées. Parfois, ce n’est pas moi qui dois trouver l’inspiration. » Le photographe yukonnais a parfois aussi des contrats en entreprise, mais il mentionne que dans ce cas, c’est à lui de suivre précisément l’inspiration de ses clients.

Que fait-il quand il ne fait pas de photo?

« Je prépare mes prochains projets de photo! », déclare l’artiste passionné, sans aucune hésitation. La photo remplit donc bien sa vie. « J’essaie de me forcer à faire d’autres choses, parfois. J’aime bien la pêche, le tir à l’arc, les balades dans la montagne… Mais des fois, pendant des semaines, des mois entiers, je ne fais que de la photo ». Voilà qui explique la grande qualité des œuvres de ce photographe passionné.

Pour voir ses photos : christiankuntz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *