Accueil » À la une » Chant’Ouest : Mireille Labbé, couronnée

Chant’Ouest : Mireille Labbé, couronnée

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Thibaut Rondel

Le 14 septembre, la Yukonnaise Mireille Labbé a succédé à sa consœur Sophie Villeneuve en remportant à Yellowknife le grand prix André-Mercure du Chant’Ouest 2017.

La 28e édition de ce tremplin musical francophone se tenait en parallèle du Salon de l’industrie des arts de la scène Contact Ouest.

Mireille Labbé a remporté le grand prix du concours Chant’Ouest et son entrée au festival de Granby. Photo : Adrien Barrieau

Mireille Labbé a remporté le grand prix du concours Chant’Ouest et son entrée au festival de Granby. Photo : Adrien Barrieau


Déjà lauréate du dernier concours Pacifique en chanson, Mireille Labbé décroche grâce à sa nouvelle victoire à Yellowknife son laissez-passer pour la prochaine édition estivale du festival international de la chanson de Granby.

La musicienne s’y rendra en compagnie du Saskatchewanais Byrun Boutin-Maloney, également récompensé lors de la soirée par le grand prix André-Mercure.

« Je suis réellement fière de cet accomplissement et je suis reconnaissante pour le prix André Mercure […]. Ceci est ma porte d’entrée, où je me sens invitée, et j’y entre à grands coups d’amour », a déclaré Mireille Labbé dans un message de remerciement publié sur les réseaux sociaux au lendemain de sa victoire. « Ce trophée représente bien plus qu’un prix : il est le résultat de beaucoup d’heures de perfectionnement et d’ajustements, de collaborations avec de nombreuses personnes professionnelles de l’industrie de la musique et, surtout, de passion menée jusqu’au bout. »

Mireille Labbé a également décroché le prix du public commandité par Radio-Canada et les journaux de la presse francophone du Nord et de l’Ouest, tandis que Byrun Boutin-Maloney a reçu le prix de la Société pour l’avancement de la chanson d’expression française (SACEF).

Le prix SOCAN est venu récompenser la chanson Dis-moi si tu m’aimes du rappeur manitobain Alpha Toshineza.

Le lauréat du concours Polyfonik, l’Albertain Yves Lécuyer, est reparti les mains vides.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *