Accueil » Actualités » Broken tourne en communautés

Broken tourne en communautés

Geneviève Doyon

Brian Fidler est connu pour ses talents de marionnettiste et d’improvisateur, ses mises en scène burlesques, et comme enseignant de théâtre. Avec son spectacle Broken, il quitte son premier amour de scène, la comédie, pour plonger dans l’histoire d’un jeune garçon et de son grand-père qui souffre d’Alzheimer. Seul sur scène, M. Fidler se glisse tantôt dans la peau du petit-fils, tantôt dans celle du grand-père pour nous raconter cette histoire de famille, intimement inspirée de la sienne.

Broken image web

La création de ce spectacle a commencé en 2009 lorsque Brian Fidler s’est pointé aux bureaux de Nakai Theatre avec une boîte remplie de souvenirs d’enfance pour présenter son idée de spectacle au dramaturge DD Kugler.

« Je voulais créer un spectacle de marionnettes au sujet de l’Alzheimer en manipulant ces objets comme des marionnettes pour raconter l’histoire de ma famille », explique Brian. « Lorsque j’ai eu fini de présenter chacun de ces objets, leur histoire et ce qu’ils signifiaient pour moi, M. Kugler m’a dit : “Oublie les marionnettes, tu viens de la créer ta pièce de théâtre.” »

C’est ainsi que Brian s’est abandonné à l’écriture de Broken.

Ayant l’habitude de créer sur ses pieds, en studio, marionnettes à la main et à plusieurs, Brian Fidler a goûté aux difficultés du métier d’auteur.

« Avant Broken, j’avais toujours travaillé de manière instantanée : essayer des choses en studio, obtenir des résultats immédiats, être en mesure de reconnaître sur le vif ce qui fonctionne, et ce qui ne fonctionne pas. »

Sans se décourager, l’artiste de théâtre a surmonté le syndrome de la page blanche. Après plusieurs années d’ateliers d’écriture, de collaborations avec différents artistes, une première production au festival Pivot de 2010, et surtout, avec beaucoup de patience, d’introspection et de dévouement, M. Fidler a présenté la version finale de Broken au public de Whitehorse en septembre 2012.

Après avoir fait tourner la pièce à Toronto ainsi qu’à Victoria, Brian Fidler tenait à faire une tournée dans les communautés. D’après l’auteur, l’Alzheimer est un sujet qui touche énormément de personnes et qui reste un peu tabou. Avec cette pièce, il tente de briser le silence, et invite son public à faire de même.

« Après chaque spectacle, je donne la parole au public. Certains décident de parler du spectacle, mais plusieurs partagent leurs propres expériences avec la maladie d’Alzheimer. C’est une manière pour moi de fermer la boucle : je raconte mon histoire pendant une heure, ensuite je laisse la chance aux autres de le faire. »

M. Fidler espère que les gens n’auront pas peur d’aller voir une pièce qui traite d’un sujet aussi sérieux que l’Alzheimer.

« Malgré la maladie qui est un thème prédominant, la pièce est aussi teintée de lumière et d’espoir. »

Broken sera présentée à Carmacks, Dawson, Teslin et Haines Junction au cours du mois de novembre.

Les dates et détails des spectacles seront annoncés sous peu ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *