Accueil » À la une » Brent Sass remporte la 32e Yukon Quest

Brent Sass remporte la 32e Yukon Quest

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Pierre-Luc Lafrance

La 32e Yukon Quest a offert une lutte au sommet entre Brent Sass et Allen Moore dans ce qui ressemblait étrangement à une reprise de l’an dernier. Toutefois, le résultat n’a pas été le même. Alors que l’an dernier Brent Sass avait dû abandonner à cause d’une commotion cérébrale, ce qui l’a incité à porter un casque en 2015, il a su résister à la pression du double champion cette année pour obtenir la victoire. Du même coup, il mérite une bourse de 24 061,92 $. De plus, il recevra quatre onces d’or pour être le premier arrivé à Dawson.

Brent Sass a obtenu sa première victoire à la Yukon Quest. Photo : Christopher Scott.

Brent Sass a obtenu sa première victoire à la Yukon Quest. Photo : Christopher Scott.

Le hasard a voulu que ce soit Moore, le double champion en titre, qui parte le premier de la ligne de départ le 7 février à Dawson. Il était suivi de son rival Sass qui a pigé le numéro 2 lors du banquet des musheurs.

Jeff King a toutefois pris la tête assez rapidement pour arriver le premier au point de contrôle de Braeburn, suivi de Moore. Les deux musheurs ont décidé de prendre un arrêt de six heures sur place, ce qui a permis à Brent Sass de prendre la tête. Hugh Neff a pris temporairement la tête en chemin vers Carmacks, mais Sass a mené la course à un rythme effréné pour arriver le premier à Dawson, avec une avance de six heures sur son plus proche rival. Il était 15 h 1 le mardi 10 février quand il a atteint le point de contrôle. Il est reparti 24 heures plus tard après son arrêt obligatoire. C’est la deuxième année consécutive qu’il mène la course à mi-parcours.

Il y a eu de nombreux abandons dans les premiers jours de la course. Ainsi, il ne restait que seize participants sur 26 le 16 février lorsqu’Allen Moore a ravi la position de tête à Brent Sass. L’avance de ce dernier avait fondu à deux heures après qu’il eut dormi trop longtemps sur la piste entre Circle et Central. Sass a dû faire une nouvelle pause après la montée qui l’a mené à Mile 101. Moore est arrivé en début de soirée, et il a pris une pause rapide pour nourrir ses chiens avant de reprendre la route à 22 h 26 et de prendre la tête. À ce stade, Moore comptait encore sur treize chiens contre douze pour son rival. Toutefois, Sass a pu reprendre la tête dans le dernier droit pour arriver à Faibanks le 16 février à 22 h 52 après neufs jours, 12 heures et 49 minutes. Son rival l’a suivi avec un peu plus d’une heure de retard.

Les autres coureurs

Les deux meneurs étaient suivis par Ed Hopkins, Damon Alexander Tedford et Hugh Neff. Normand Casavant fait une bonne course même s’il ne lui restait plus que huit chiens après son arrêt à Circle. Au moment de mettre sous presse, il est au sixième rang juste devant le Suédois Torsten Kohnert. Jason Campeau occupe la huitième position. À noter qu’il a endommagé son traîneau sur la route de Carmacks, et qu’il a dû demander un nouveau traîneau. Les juges lui ont d’abord donné une pénalité de huit heures à Dawson avant de se raviser et de la réduire à six heures.

Il est suivi par Dave Dalton et Mike Ellis. L’unique musheur de Dawson dans la course cette année, Brian Wilmshurst, pointe au 11e rang juste devant le Français Nicolas Vanier qui tente de compléter la course en 2015 après deux tentatives infructueuses. Les quatre derniers participants toujours dans la course sont Ryne Olson, Lance Mackey, Kristian Knight Pace et Rob Cooke. n

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *