Accueil » À la une » Binette Cultural Solutions : pour un patrimoine durable et dynamique

Binette Cultural Solutions : pour un patrimoine durable et dynamique

Le Plan de développement durable (PDD) de Whitehorse a été pensé et conçu en collaboration avec les citoyennes et citoyens de la ville pour soutenir un environnement sain et une qualité de vie pour tous sur le long terme. Mis en place depuis 2008 et mis à jour en 2015, le Plan comprend douze objectifs thématiques.

Sylvie Binette, experte-conseil en interprétation. Photo : Émeraude Robert-Dallaire.

 

Avec l’objectif « Culture, arts et patrimoine dynamiques et diversifiés », la Ville compte protéger et promouvoir la diversité des arts, du patrimoine bâti et des paysages culturels, de même qu’accroître le taux de participation de la communauté au sein de la production artistique locale et des événements culturels et patrimoniaux comprenant des initiatives des Premières Nations.

Parmi les citoyennes et les citoyens de Whitehorse sans qui la réalisation de ces objectifs ne serait pas possible, on compte l’experte-conseil en interprétation et fondatrice de la firme Binette Cultural Solutions, Sylvie Binette.

Mme Binette œuvre à la mise en valeur du patrimoine yukonnais depuis plus de 20 ans. L’entrepreneure d’origine francophone offre des formations de guide interprète, de la planification de programmes éducatifs et de la planification d’expositions. Son objectif : faire vivre notre héritage naturel et culturel grâce à l’interprétation.

L’interprétation est définie comme un processus de communication qui a pour objectif de forger des liens émotionnels et intellectuels entre les intérêts du public et les ressources ressources naturelles, culturelles et historiques dans les parcs, les centres naturels, les sites historiques, les aquariums, les zoos, etc.

Sylvie Binette a cependant sa propre vision de l’interprétation : « Pour interpréter, il ne s’agit pas de savoir comment parler de quelque chose ; il faut plutôt savoir écouter. Savoir donner la place au public. Et surtout, savoir l’interpeller. »

Le dernier projet à son actif est la scénarisation de la nouvelle exposition permanente du musée Old Log Church. Elle a contribué à la refonte de l’exposition de manière à inclure la perspective des Premières Nations à l’histoire anglicane du Yukon.

Mme Binette est aussi très préoccupée par la préservation du patrimoine bâti de la ville. Elle siège depuis 2012 au comité de la Yukon Historical and Museums Association. « L’association travaille à promouvoir, entre autres, les patrimoines bâtis de la municipalité. C’est un sujet qui me tient à cœur, car je crois qu’il est important de protéger le caractère typiquement yukonnais du centre-ville, malgré la densification. »

Interrogée à propos de ses futurs projets, l’entrepreneure répond : « J’aimerais pouvoir aider les musées à déployer leur rôle éducatif. Plutôt que de chercher à attirer des visiteurs, j’aimerais trouver un moyen d’attirer la communauté, en développant une posture de co-création, pour faire des musées des lieux que la communauté s’approprie, un peu à la manière des centres culturels. »

Tous les citoyens ont un rôle à jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable. Pour plus d’informations sur la façon dont vous et votre organisation pouvez être impliqués, vous pouvez contacter la Ville à environment@whitehorse.ca.

Ce publireportage est une collaboration de l’Aurore boréale et de l’Association franco-yukonnaise, et est rendu possible grâce à une contribution financière de la Ville de Whitehorse et Gouvernement du Canada.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *