Accueil » À la une » ArtisaNord : imprégnez-vous de l’esprit de Noël

ArtisaNord : imprégnez-vous de l’esprit de Noël

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest1

Thibaut Rondel

La 6e édition du marché de Noël ArtisaNord se tiendra au Centre de la francophonie le samedi 28 novembre. Tout au long de la journée, les visiteurs seront conviés à sauter de table en table à la découverte des œuvres et des produits des artisans francophones du Yukon.

Pour Mireille Labbé, agente de projets Arts et culture à l’Association franco-yukonnaise, l’événement est une belle occasion de se plonger dans l’esprit des Fêtes.

« ArtisaNord se différencie par cette ambiance chaleureuse et communautaire qui encourage le rassemblement », explique Mireille Labbé. « Il s’agit aussi, bien sûr, d’offrir une visibilité aux artistes et artisans francophones, puisque nous sommes le seul marché de Noël francophone au Yukon. »

Mme Labbé encourage les Yukonnais à soutenir l’artisanat local plutôt qu’à magasiner ces cadeaux souvent insignifiants et fabriqués en série que l’on trouve encore trop fréquemment au pied des arbres de Noël.

« Plutôt que de recevoir des cadeaux génériques ou des choses toutes faites, beaucoup de gens préfèrent recevoir des cadeaux qui ont été faits spécialement pour eux, ou qui ont été achetés dans un contexte particulier », affirme Mme Labbé. « Un cadeau fabriqué sur mesure par un artisan, c’est unique et ça a une plus-value que tu n’auras jamais avec un objet à dix piastres de chez Walmart. J’ai moi-même offert plein de choses faites maison et les gens y retrouvent le caractère du Yukon, car tous ces cadeaux avaient été fabriqués par des amis d’ici. »

Cette année encore, les visiteurs auront la chance de remporter des chèques-cadeaux offerts par l’Association franco-yukonnaise. D’un montant de 5, 10 ou 15 dollars, ils pourront être échangés contre les œuvres des artistes et artisans du marché. Mme Labbé précise par ailleurs que seul l’argent comptant sera accepté, et il est donc conseillé à tous de faire un détour par la banque pour retirer un peu d’argent.

Bijoux, poupées et peintures

Depuis sa création en 2009, le marché ArtisaNord rencontre chaque année un franc succès, tant du côté des artisans que du public. Fondé par un petit groupe d’amis, cet événement modeste a gagné en puissance à partir de 2012, lorsque les organisateurs ont décidé d’y allouer un budget un peu plus conséquent afin de soigner notamment la décoration des lieux. Cette année encore, l’intérêt est présent. Dès l’ouverture des inscriptions, plusieurs artisans avaient déjà réservé leur table.

« Nous avons déjà confirmé la participation de Cécile Girard qui présentera notamment ses poupées, de Nathalie Parenteau qui viendra avec ses peintures, et nous aurons même du graphisme, avec des cartes de vœux et des calendriers signés Émilie Migeon et Nicolas Dory », indique Mireille Labbé.

Parmi les autres exposants, on trouve également Coralie Langevin et Maxime Gouyou-Beauchamps qui présenteront des objets réalisés à partir d’éléments naturels issus de la faune et de la flore yukonnaise. Josée Fortin ou encore Cindy Breton seront également présentes à leurs tables pour promouvoir leurs créations auprès du public. Audrey Gallant présentera, quant à elle, sa collection de bijoux de plumes, mais empêchée au dernier moment, la jeune femme déléguera la tenue de sa table à une amie.

Audrey Gallant présentera sa sélection de bijoux de plumes du Yukon à l’occasion du marché de Noël ArtisaNord le 28 novembre prochain.  Photo : fournie

Audrey Gallant présentera sa sélection de bijoux de plumes du Yukon à l’occasion du marché de Noël ArtisaNord le 28 novembre prochain. Photo : fournie

« Mes créations principales consistent en des boucles d’oreilles de plumes, mais je fais aussi des colliers », explique Audrey Gallant. « J’essaye au maximum de travailler avec des plumes naturelles du Yukon, des plumes de faisan, de canard, de perdrix… J’ai aussi des amis — mes chasseurs de plumes — qui connaissent des éleveurs de dindons. Ils ramassent leurs plumes, puis je les prépare pour qu’elles soient belles. C’est vers là que je m’en vais, car j’aimerais faire plus de production. »

Mme Gallant travaille les plumes depuis sept ans, et vend depuis quatre ans ses créations aux touristes de passage à Carcross.

« Avec les années, je me suis améliorée, et j’essaye maintenant d’avoir une petite boutique d’artisan à Carcross pour l’été prochain », explique-t-elle. « Je crois que ça peut être de bonnes idées de cadeaux pour les femmes du Yukon, que j’imagine beaucoup avec des boucles d’oreilles de plumes… c’est plus naturel! »

On dit souvent que l’important, c’est le geste, mais l’originalité constituera toujours un bon point. À moins de bien connaître le destinataire en question, on évitera donc la dernière compilation country ou le porte-clés lumineux. Tant de belles choses seront à portée de main le 28 novembre.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest1


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *