Accueil » Actualités » Scène locale » Année record pour le tourisme

Année record pour le tourisme

Année record pour le tourisme
PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Pierre Chauvin

L’année 2013 aura été une année record pour l’industrie touristique yukonnaise : plus de 345 000 touristes ont franchi la frontière entre janvier et décembre.

C’est une hausse de 8 % comparée à l’année précédente.

Une hausse que l’on peut en partie attribuer aux entreprises yukonnaises qui ont travaillé fort pour offrir plus de services, explique le ministre du Tourisme et de la Culture, Mike Nixon. « Toute l’industrie s’est retroussé les manches, » dit le ministre.

« Ils [les entrepreneurs] ont vu qu’il y avait beaucoup de compétition avec les autres provinces, et qu’ils devaient améliorer leurs offres », ajoute-t-il.

La clientèle américaine, qui représente plus de 65 % des touristes, ainsi que la clientèle canadienne (hors Yukon), avec de 32 000 visiteurs, sont les deux sources les plus importantes de touristes.

La mise en place d’un vol par Air North de Whitehorse à Ottawa en passant par Yellowknife est une très bonne nouvelle pour l’industrie touristique. « Cela nous donne accès à un de nos marchés domestiques clé, Ottawa, mais aussi Toronto et Yellowknife », dit-le ministre.

Autre marché à conquérir : le Japon. Le ministre, accompagné d’une délégation d’entreprises yukonnaises, était à Vancouver début janvier pour rencontrer leurs homologues japonais. « Je pensais que les Japonais étaient plus intéressés par les activités hivernales offertes au Yukon », dit Mike Nixon, « mais la nouvelle tendance pour les Japonais, ce sont les offres de style aventure, et ils s’intéressent aux activités offertes en été. »

Le ministre a aussi annoncé que des statistiques plus précises seraient bientôt dévoilées : le chiffre de 345 000 touristes correspond aux personnes qui franchissent la frontière internationale du territoire. Or, les touristes canadiens qui vont au Yukon sans franchir cette frontière ne sont pas comptabilisés; en revanche, les Yukonnais qui font un aller-retour aux États-Unis le sont dans ces statistiques.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0


Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *