Accueil » À la une » André Thériault, fantaisiste de tradition

André Thériault, fantaisiste de tradition

Maryne Dumaine

Animateur, conteur, chansonnier et interprète, André Thériault a de multiples cordes à son arc. Ayant déjà présenté de nombreux spectacles au Québec, au Nouveau-Brunswick, au Nunavut, à Terre-Neuve, en Ontario et dans l’Ouest canadien, il est de passage au Yukon depuis quelques jours dans le cadre d’une tournée organisée par les programmes en français du ministère de l’Éducation du Yukon.

André Thériault offre une prestation de guitare, d’harmonica et de chant dans laquelle il se fait complice avec le public.

 

 

Tournée dans les écoles

Au territoire dans le cadre d’une tournée des écoles qui offrent des programmes de français langue seconde, André Thériault a présenté 13 spectacles en 8 jours! De Mayo à Dawson, en passant par Haines Junction et Porter Creek, les élèves de 16 écoles primaires et secondaires yukonnaises ont assisté à son spectacle dans une ambiance festive et chaleureuse.

À travers le répertoire rassembleur des Pierre Daigneault, Oscar Thiffault, La Bolduc et plusieurs autres, André Thériault fait revivre toute la convivialité et l’humour des belles chansons issues de la tradition orale francophone du Canada.

Pour lui, c’est l’occasion de rassembler les gens dans la bonne humeur et d’ouvrir un espace où les spectateurs se surprennent à rire et à chanter de bon cœur. « Avec les écoles, ce que je veux, c’est que si les jeunes entendent une chanson qui a été reprise dans mon spectacle, même par hasard, plus tard dans leur vie, j’aimerais qu’ils se disent “Tiens, je m’en souviens. On avait eu du fun!” »

Un spectacle authentique et audacieux

André Thériault présente ce spectacle depuis plus de 10 ans. Une prestation de guitare, d’harmonica et de chant dans laquelle il se fait complice avec le public : « Je joue aussi de la cuillère, mais je suis certain qu’il y aura des bons joueurs de cuillère dans la salle! »

Ce spectacle n’est pas le fruit du hasard. En effet, le Québécois a été, pendant quinze ans, l’animateur d’une cabane à sucre traditionnelle dans la Belle Province. Il connaît donc tout sur le sujet et le raconte avec passion. « Je joue des chansons traditionnelles qui ont été très populaires dans les années 50 à 70 au Canada français », précise le conteur. Origine de la ceinture fléchée, secrets de cabane à sucre et légendes amérindiennes font également partie du spectacle qu’offre le fantaisiste. Il décrit ce rôle ainsi : « Un fantaisiste, c’est quelqu’un qui est capable d’imiter, de faire des chansons, de giguer, de taper du pied. C’est quelqu’un qui anime autant qu’il chante », explique-t-il.

L’Association franco-yukonnaise (AFY), qui produit le spectacle grand public, propose donc une soirée au cours de laquelle les spectateurs seront invités à chanter et à danser. Un spectacle bourré d’humour, interactif, et en plus, instructif!

Les billets sont en vente à la réception du Centre de la francophonie ou à la porte au prix de 10 $ pour les membres de l’AFY et de 15 $ pour les non-membres. Le spectacle est gratuit pour les jeunes de moins de 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *