Accueil » Actualités » Alexandre Belliard fête les 35 ans de l’Association franco-yukonnaise

Alexandre Belliard fête les 35 ans de l’Association franco-yukonnaise

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook11Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Nelly Guidici

L’auteur-compositeur- interprète québécois Alexandre Belliard est le créateur du projet Légendes d’un peuple dont l’objectif est de faire connaître l’histoire de l’Amérique francophone en chansons.

Dans le cadre des célébrations du 35e anniversaire de l’Association franco-yukonnaise (AFY), l’artiste va pour la seconde fois partager son art et sa façon bien personnelle de transmettre l’histoire.

Alexandre Belliard est de passage à Whitehorse pour un spectacle privé. Photo fournie

Alexandre Belliard est de passage à Whitehorse pour un spectacle privé. Photo fournie


C’est au cours de trois ateliers dans les écoles F.-H.-Collins, Émilie-Tremblay et à l’École élémentaire de Whitehorse que les élèves pourront découvrir en chansons une partie de l’histoire francophone du territoire.

« Partout où je vais, j’arrive avec une chanson sur un personnage local et je repars avec des idées de nouveaux personnages découverts lors de ma visite. Dans le cas du Yukon, je ferai une chanson sur Émilie Fortin et Nolasque Tremblay qui ont bien sûr été d’importants piliers au Klondike », explique M. Belliard.

Une soirée privée

Le 27 octobre au soir, l’artiste donnera un spectacle devant un public qui aura eu la chance de gagner les billets d’entrée. En effet, 35 billets ont été tirés au sort lors d’événements organisés dans la communauté francophone.

« Le spectacle d’Alexandre Belliard est une soirée spéciale VIP pour souligner le 35e anniversaire de l’AFY. Nous voulions organiser une soirée originale gratuite et différente pour cette occasion spéciale, d’où le nombre de 35 billets pour les 35 bougies », précise Audrey Percheron, agente de projets et de communication à l’AFY.

« On avait ciblé des activités comme le Café-rencontre ou l’émission de radio Rencontres. Certains billets offerts sont une marque de reconnaissance envers les bénévoles et d’autres sont de la reconnaissance envers les participants qui viennent assister à nos activités », explique Virginie Hamel, gestionnaire du service Arts et culture de l’association.

Pour la première fois, l’AFY a donc opté pour une soirée privée plutôt que pour une soirée ouverte à tous.

« C’est la première fois que l’on fait un tirage au sort, mais on a l’idée de faire découvrir un artiste en français à des gens qui n’auraient pas forcément fait le déplacement s’ils n’avaient pas eu de billets », souligne Mme Hamel.

La venue au Yukon d’Alexandre Belliard a été financée par le gouvernement fédéral ainsi que par le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook11Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *