Accueil » À la une » Agir

Agir

Maryne Dumaine

« C’est le temps d’agir! », clament haut et fort les jeunes du Yukon, s’inspirant d’un message que la jeunesse du monde entier lance aux adultes. Face à ce cri d’alarme, des questions se posent : agir, oui, mais comment? Que pouvons-nous faire autant individuellement que collectivement?

Photo : Pixabay

 

Dans cette édition de l’Aurore boréale, plusieurs articles traitent de l’environnement. De nombreuses personnes, de tous âges et de tous horizons, se mobilisent et s’impliquent en posant des actions concrètes pour sensibiliser les gens aux enjeux environnementaux auxquels nous faisons face. « Il faut agir. » D’accord. Nous entendons tous ce message. Mais comment?

Réduire ses déchets, repenser son mode de vie et son mode de consommation, limiter l’utilisation de sa voiture, faire moins de voyages en avion… Voilà autant de solutions à l’échelle individuelle. Mais il existe aussi un degré plus politique face à cet enjeu. Les jeunes du Yukon l’ont saisi. Loin de manifester uniquement dans le but de sécher des cours, les jeunes s’engagent de façon inspirante, concrète et politique. Face à cet engouement, les acteurs politiques aussi suivent le mouvement. La Ville de Whitehorse et le gouvernement territorial viennent d’annoncer une décision courageuse, loin d’être populaire : instaurer des frais de gestion des déchets auprès des citoyens qui apporteront leurs ordures dans les décharges du territoire. Voilà des actions concrètes.

Sur quoi se basent ces actions? Sur une volonté de s’impliquer pour la planète, pour la vie, pour notre futur, et surtout, pour notre présent. Pour notre communauté, telle qu’elle est à l’heure actuelle.

Le 31 mai prochain, les organismes franco-yukonnais organisent un événement de reconnaissance des bénévoles qui les soutiennent. Faire du bénévolat, voilà une action d’engagement citoyen et une façon d’agir localement.

Qu’elle soit orientée vers l’environnement ou pas, l’action bénévole est un pilier de nos communautés. Siéger à un conseil d’administration, manifester, écrire, animer des émissions de radio… Voilà autant de façons de s’engager de façon bénévole afin de faire vibrer notre communauté. Ce sont des actions locales qui peuvent paraître insignifiantes, mais grâce à la somme de toutes ces actions, petites ou grandes, nous vivons dans un environnement qui nous satisfait. Ou plutôt, ce sont ces actions qui nous dirigeront vers un monde qui nous satisfera davantage. La célèbre phrase de Gandhi « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » ne pourrait être plus adaptée à l’action bénévole locale. Rien n’aura autant d’impact que le changement individuel et l’engagement personnel.

Pour conclure, je voudrais lancer un grand MERCI aux quelque 260 bénévoles qui soutiennent les organismes francophones de notre communauté, à toutes les personnes qui sont venues nous voir lors de notre événement portes ouvertes, et à tous ces jeunes qui s’engagent pour notre futur et pour celui de la planète. Merci, et surtout bravo. Par un ensemble d’actions individuelles, nous pouvons changer les choses pour toute notre collectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *