Accueil » À la une » Le CA de l’AFY rajeunit!

Le CA de l’AFY rajeunit!

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Émylie Thibeault-Maloney

À l’occasion de son assemblée générale annuelle qui avait lieu le 22 septembre dernier, l’Association franco-yukonnaise (AFY) a procédé aux élections de son conseil d’administration. Si la plupart des membres ont été reconduits, le conseil accueille néanmoins deux nouveaux visages.

Le nouveau CA de l’AFY compte Mike Fancie (3e en partant de la droite), 29 ans, et Christophe Ballet (2e en partant de la droite), 26 ans. Photo : AFY


Alors que l’on se questionnait ce jour-là sur les meilleures façons de joindre les jeunes Franco-Yukonnais, deux administrateurs de moins de trente ans se sont présentés et ont été élus au conseil d’administration de l’AFY.

Christophe Ballet : un « homme des bois » féministe

Arrivé au Yukon il y a à peine un an, Christophe est actuellement guide de chiens de traîneau. Celui qui se qualifie d’« homme des bois » raconte qu’il a toujours habité dans des cabines l’hiver et qu’il est heureux de retrouver ce mode de vie ici : « Je n’ai plus envie d’être dans de grandes villes, j’ai envie de sortir et de participer à quelque chose, une communauté où les gens s’impliquent et où tu peux dire bonjour aux gens dans la rue. »

Au Québec, Christophe a travaillé comme chef cuisinier pour des événements et comme préposé aux bénéficiaires, en plus de faire beaucoup de randonnée, y compris le Sentier international des Appalaches. « J’ai envie d’être avec les humains, de les aider », affirme-t-il.

L’homme de 26 ans a à cœur la cause de l’égalité des sexes. S’il estime qu’il est parfois difficile en tant qu’homme de se positionner sur cette question, il promet d’aller s’asseoir avec la directrice des Essentielles pour obtenir davantage d’informations sur la façon dont il peut faire une différence.

« Au Yukon, on a une belle communauté, il s’agit de la protéger et d’aller de l’avant avec ça, de promouvoir que le français est une belle langue qui mérite d’être protégée », déclare-t-il.

Mike Fancie : un francophile impliqué

Établi au Yukon depuis octobre 2014, Mike n’est pas étranger à l’AFY puisqu’il a beaucoup participé aux activités culturelles de l’association en tant que membre, et a également déjà fait partie de l’équipe du consentement des Essentielles.

Anglophone de 29 ans né au Québec, il affirme comprendre ce que cela signifie de grandir en milieu linguistique minoritaire : « Je crois que mes compétences en communication et ma perspective, en n’étant pas nécessairement un francophone de souche, me donnent la capacité de contribuer à la discussion d’une manière à élaborer le rôle de l’AFY au sein d’une société bilingue. »

Depuis quatre ans, Mike s’implique de maintes façons au sein de la communauté yukonnaise. Il siège notamment au conseil d’administration de la Yukon Search and Rescue Association et a déjà été le secrétaire du conseil d’administration d’une équipe de rugby.

Il a un parcours professionnel varié, travaillant initialement sur la scène politique, puis comme agent de coordination aux services d’urgence. Il est également entraîneur personnel certifié.

« Il y a beaucoup de gens très compétents et compétentes au CA en ce moment. J’ai des idées, mais j’ai surtout beaucoup de respect pour mes pairs qui ont beaucoup d’expérience et qui siègent actuellement », conclut-il.

Christophe Ballet et Mike Fancie ont tous les deux été élus aux postes d’administrateurs.

PartagerEmail this to someoneShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Pin on Pinterest0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *