Accueil » À la une » 122 médailles pour le Yukon aux Jeux d’hiver de l’Arctique

122 médailles pour le Yukon aux Jeux d’hiver de l’Arctique

Kelly Tabuteau

Le 24 mars 2018 s’achevaient les Jeux d’hiver de l’Arctique dans la région du South Slave aux Territoires du Nord-Ouest. Avec 22 médailles de plus qu’en 2016, on peut dire que les jeunes athlètes yukonnais se sont dépassés pour représenter leur origine. Sur la troisième marche du podium, après le Nord de l’Alberta et l’Alaska, l’équipe Yukon confirme ses talents dans de nombreuses disciplines : du volleyball à la lutte, en passant par le biathlon en raquettes à neige et le patinage de vitesse, sans oublier les sports arctiques et les jeux dénés. Ce sont, en tout, pas moins de 35 ulus d’or, 41 d’argent et 46 de bronze qu’elle a rapportés au territoire.

De superbes résultats féminins

Cette 49e édition des Jeux d’hiver de l’Arctique a été marquée par les performances d’une jeune athlète franco-yukonnaise : Bianca Berko-Malvasio. Pour sa deuxième participation, cette jeune gymnaste de haut niveau, fréquentant l’École F.-H.-Collins, a terminé les compétitions avec six ulus, faisant d’elle la sportive la plus titrée dans la catégorie junior.

Bianca Berko-Malvasio, pendant son épreuve de coup de pied double où elle remporte l’or. Photo : Stephen Anderson Lindsay


Elle excelle dans les disciplines de coup de pied double, de traction du bras, de triple saut et de saut-cheville (assis derrière une ligne, sur ses chevilles, le principe est de sauter le plus loin possible vers l’avant en arrivant debout sur ses pieds) où elle remporte l’or. Pourtant, ce ne sont pas ses sports préférés. Elle se confie : « Je participe à toutes les disciplines [sports arctiques et jeux dénés], même celles que je n’aime pas. Pour moi, c’est important d’essayer. » Ce qu’elle préfère, c’est le coup de pied simple, catégorie dans laquelle elle obtient l’argent. « C’est amusant d’être capable de frapper une balle qui est à plus de 2,10 mètres dans les airs! » Et enfin, elle décroche le bronze dans le saut de traîneaux, une sorte de saut de haies à pieds joints.

Et autant pour les athlètes masculins!

Pour leur deuxième participation également, les francophones Lou Samson et Victor Thibeault ne sont pas en reste : deux ulus de bronze pour le premier; un d’argent et de bronze pour le second, actant leur évolution certaine depuis les Jeux de Nuuk, où aucun des deux adolescents n’avait remporté de médaille.

Lou Samson prenait part à la compétition pour les jeux dénés et les sports arctiques. Il remporte le bronze dans les disciplines de coup de pied double et de saut-cheville. S’il ne remporte pas de médaille en coup de pied simple, il y surpasse pourtant son objectif de toucher une balle à plus de 8 pieds puisqu’avec sa cinquième position, il performe à 8 1/8 pieds (soit près de 2,45 mètres). Victor Thibeault, lui, participait à une discipline plus classique : le ski de fond. Il termine sur la deuxième marche du podium pour les courses de 5 et 7,5 kilomètres.

Rendez-vous à Whitehorse

Il est certain que ces trois jeunes athlètes franco-yukonnais ont parcouru du chemin depuis leur première participation aux Jeux d’hiver de l’Arctique, en 2016, à Nuuk. Ils sont revenus enchantés des T.N.-O. L’esprit convivial, d’entraide et de solidarité des Jeux les ont conquis. Il faudra attendre deux ans pour les voir à nouveau à l’œuvre, et ce sera, cette fois-ci, à Whitehorse que les Jeux prendront place pour son cinquantième anniversaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *